AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee.

Aller en bas 
AuteurMessage
Skasia R. Lincoln

Skasia R. Lincoln

Messages : 105
Date d'inscription : 31/03/2009
Age : 24

— So Egocentric
Spécialités choisies»:
Relationships»:
Citation»:

Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee. Empty
MessageSujet: Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee.   Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee. EmptyLun 13 Avr - 18:54

    La journée était déjà bien entamée, les douze coups de midi avaient sonné et les la cloche du lycée aussi. Depuis environ une demi-heure. Je soupirais. Aujourd'hui, comme tous les jours, je prenais mon temps. J'avais découvert qu'en fait, lorsque j'étais avec Lauralee, je courais souvent, sans savoir pourquoi. Ou plutôt, si, je savais pourquoi, mais cette raison était toujours là, au fond de moi et je me voyais mal le dire à tout le monde, ou à qui que ce soit, d'ailleurs, même pas à ma meilleure amie. Je n'en avais pas, bien sûr, de meilleure amie. Ou plutôt, je n'en avais plus. Lauralee m'avait trahie, j'en étais sûre, sans savoir vraiment quelle était cette trahison, je le sentais, je n'aurait pas su dire pourquoi je me sentais trahie. Peut-être parce que, pour une fois, je n'avais pas su anticiper ses sentiments. Non pas que je voulais toujours à tout prix maitriser la situation. Seulement, quand il s'agissait de Lauralee, je me sentais toujours concernée. elle était comme une sœur, pour moi, en beaucoup plus important, et savoir qu'elle était passée dans le lit de mon frère de dégoûtait. Une petite voix en moi me souffla que c'était parce que j'avais peur d'être à l'écart, peur de me faire rejeter, et de me retrouver seule. ça me mettait en rogne, parce qu'au fond, elle me manquait. Quand j'avais envie de faire des virée, j'avais bien des amies, mais à elles, il fallait que j'explique tout, que je fasse attention, etc... Jamais je n'aurais ressentis ça avec elle. Je fermais les yeux et secoua la tête. Tous les jours je repensais à ça, ça me hantait. Je déglutis, allant vers mon casier en marchant lentement, pour retrouver mon équilibre que je venais de fragiliser.

    Je me sentais lasse de la fuir, parce que je ne me dépêchais plus. Avant, je courais presque, j'étais la première a sortir, le midi, parce qu'on est pas dans la même classe. Et toutes les occasions sont bonnes pour qu'on soit un peu plus ensembles, pour qu'on puisse discuter de tout, et de rien, mais pendant des heures quand même. Toutes les occasion étaient, bonnes, je veux dire. Maintenant, tout me semblait fade, et un vide à côté de moi. Tout le monde s'était étonné de ne plus nous voir ensemble. C'était pas notre première dispute, mais comme ce n'en était pas vraiment une, je ne voulais plus la voir. Tout simplement. Je passais près de mon casier, et balançai mes livres dedans, changeant mollement ce que j'avais, avant de laisser tomber mon sac par terre. Et comme je ne l'avais pas fermé, tout s'étala sur le sol. Je me laissai glisser par terre pour les ramasser, tranquillement assise dans le couloir vide, alors que tout les autres parlaient, chahutaient dehors, je m'accordai quelques minutes de répit nostalgique. Mais aurais-je pu lui pardonner ? Comment aurais-je pu oublier ? Des bruits de pas se firent entendre, et je fermais sèchement mon sac, avant de tourner la tête vers l'arrivant. C'était une arrivante. Et pas n'importe laquelle. C'était Lauralee en personne, qui me regarda. Une panique soudaine s'empara de moi et je me relevais rapidement, prête à détaller. Sauf que je n'avais pas fermé la porte de mon casier et qu'en traîtresse, elle me frappa le crâne.

    -Aïe !

    Je la repoussai avec haine en me massant le haut du crâne, puis jetais un regard hargneux à Lauralee, comme si c'était de sa faute. Enfin, c'était de sa faute, quand même ! Si elle était allée manger, comme tout le monde, a cette heure-là, et qu'elle n'aurait pas traîné, je ne l'aurait pas croisé, je n'aurais pas du me relever brutalement, quand même ! Je fermai mon casier en tapant une nouvelle fois dedans, puis me retournai, prête a partir. J'y allai doucement, encore vacillante, et avec un mal de crâne. Elle n'aurait aucun mal à me rattraper, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauralee A. Winston
    Lauralee •• I'm like flowers, I attract bees.

Lauralee A. Winston

Messages : 45
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 30

— So Egocentric
Spécialités choisies»: Arts
Relationships»:
Citation»: •L'innocence est impossible à démontrer•

Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee. Empty
MessageSujet: Re: Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee.   Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee. EmptyMar 14 Avr - 20:19


    Today. Un jour particulier encore un de plus ! Un jour où Lauralee n'avait fait que sourire à tout ceux qu'elle voyait pour cacher les apparences : parce qu'elle souffrait. Bien que cela ne fut pas vraiment nécessaire. Cela faisait à peine une semaine qu'elle et Skasia, sa meilleure amie depuis toujours, avaient arrêté de se parler pour un garçon ! Oui, mais ! Justement pas n'importe quel garçon : à cause de Dorian, le frère de Skasia. En effet, Lauralee avait voulut cacher sa relation avec son séduisant frère : ils avaient couché ensemble et depuis ils jouaient au chat et à la souris; mais une meilleure amie se rend toujours rapidement compte que sa moitié ne va pas bien et Lauralee à force d'être embarassé lui avait avouer ce qu'une meilleure amie ne devrait jamais avouer à sa best.
    La scène s'était passée assez rapidement, peut-être un peu trop comparé aux années qu'elles avaient passées toutes les deux entant que meilleures amies pour la vie... Bref, depuis ce jour-là, Skasia évitait Lauralee, Lauralee essayait de la trouver et de s'excuser en vain !

    Après quelques minutes dans les nuages, Lauralee redescendit sur terre pour entendre la sonnerie qui la sauva de son interminable heure de mathématiques de ce mardi. Elle avait, en un rien de temps, fourré sa trousse dans son sac à main argenté ainsi que son livre de maths. Miss Winston se leva et rangea sa chaise, tout en levant la tête pour voir ses abrutis de camarades se bousculés à trois pour passer dans l'encedrement de la porte --' Lauralee laissa un soupir s'échapper de sa bouche, et se remit à sourire en lançant un "Bonne journée" au professeur qui lui retourna sa phrase. Oui, Lauralee était forte, elle savait se contrôler et garder la tête haute malgré les problèmes qui la remplissaient. En sortant de la salle de cours, elle décida de faire un détour vers le casier de sa ...enfin de son ex meilleure amie pour lui déposer un petit mot à l'intérieur comme autrefois quand elles n'avaient aps la chance de se croiser à cause de leurs emplois du temps différents. Seulement, elle n'avait même pas envisagé que celle-ci y serait.

    Quand Lauralee prit le tournant pour parvenir au couloir qu'elle visait, elle remarqua plusieurs groupes en pleines duscussions et quelques casiers ouverts. Au départ, elle crut voir celui de Skasia ouvert puis ne vut personne, se disant qu'elle s'était certainement trompée elle accélera la pas pour en finir avec se "déposage de petit mot". Puis, au fur et à mesure qu'elle avançait la population se retrouvait derrière elle et elle put apercevoir une tête de blonde assise par terre... Lauralee ralentit le pas, cela faisait exactement trois jours qu'elle n'avait même pas entre-aperçu Skasia et là elle était devant elle... Miss Winston hésita quelques secondes puis redémarra en affirmant ses pas. D'ailleurs Skasia l'entendit arriver, elle souleva la tête et fit une grimace. Sa premièr réaction la fit se lever brusquement, lui faisant rencontrer la porte de son casier et se faire mal au crâne : à cette vision Lauralee ne put esquisser une légère grimace comme si ça avait été elle à la place de son amie. Pendant que Lauralee avançait dans sa direction, Skasia se dépêcha de façon à ce qu'elle soit partit avant que Lauralee ai put la rejoindre... Celle-ci ne fut pas surprise de la réaction de sa meilleure amie, au contraire elle s'en doutait. Elle faillit s'arrêter et faire demi-tour, sauf qu'elle n'avait pas envie de repousser ce qu'elle pourrait faire aujourd'hui à un autre jour et prolonger cette brouille complètement inutile, puisque Skasia et Lauralee avaient été (presque) crées pour se rencontrer. Lauralee accélera le pas et arriva à hauteur de son amie, tout en continuant de marcher à ses côtés, elle rompit le silence :

    "Vas-tu aller t'enfermer dans les toilettes, ou ai-je la chance pour la première fois depuis une semaine de pouvoir entendre ta voix ?"

    Ces paroles avaient été dit gentillement, sans but de brusquer et fâcher son amie. Lauralee restait prudente et ne voulait en aucuns cas empirer la situation. C'est pour cela qu'elle reste muette, attendant une réponse de Skasia.


Dernière édition par Lauralee A. Winston le Lun 20 Avr - 12:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skasia R. Lincoln

Skasia R. Lincoln

Messages : 105
Date d'inscription : 31/03/2009
Age : 24

— So Egocentric
Spécialités choisies»:
Relationships»:
Citation»:

Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee. Empty
MessageSujet: Re: Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee.   Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee. EmptySam 18 Avr - 15:42

    Ma vue se redressa, mes sens se remirent en marche. Je ne zigzaguais plus comme un fille saoule et je pouvais marcher normalement, malgré le feu doux qui m’habitait le crâne. J’aurais pu piquer un sprint pour sortir en vitesse de là, pour la fuir mais je ne le fis pas, parce que c’était de la lâcheté à l’état pur, et puis, elle m’avait déjà rattrapée. Elle me regarda un instant sans rien dire, peut-être cherchant mon regard, ou faisant autre chose, je n’en sais rien, parce que je fixai obstinément devant moi, refusant de lui accordé ne serais-ce qu’un regard en coin. Je lui en voulais, elle le savait. Mais je voulais lui faire sentir que je ne voulais pas d’elle, qu’elle m’énervait et que ses excuses étaient vaines. C’était vrai, je lui en voulait et ce qu’elle avait fait était trop profond pour que je puisse leur pardonner. Mais au fond de moi, quelque part, enfoui sous pas mal d’autres sentiments, il y avait ses sensations étrange, que j’avais bannies, ou que j’avais voulu bannir sans y parvenir, celles que je ne voulait pas ressentir et qui pourtant étaient là. J’étais soulagée. Soulagée qu’elle viennent enfin me parler, ou plutôt qu’elle y réussisse enfin, étant donné que je l’avais fuie durant un bout de temps –je m’efforçais à me faire croire que je ne la fuyait pas, mais que comme ce n’était plus mon amie, je n’avais aucunes raisons de la fuir ou quoi que ce soit, alors c’était la hasard, si je ne la croisais pas, comme c’était le hasard que je change brusquement de direction en l’apercevant. Quoi qu’il en soit, quand elle ouvrit la bouche, sa voix était douce, ses paroles gentilles, malgré le fait qu’elles démontrent une certaine lassitude. Lauralee semblait en avoir marre que je la fuie, et je la comprenais, sans vouloir l’avouer. Parce que j’étais lasse de fuir. Bon, très bien, nous nous retrouvions toutes les deux, face à face, prêtes à parler. On pourra donc faire un point, et ensuite je m’en vais loin, sans elle, sans regarder Dorian, rien. Que dalle. A partir de maintenant, ce qui compte, c’est cette discussion, et ce qui va en sortir. Parce que, bien évidemment, elle n’était pas là uniquement pour me demander si j’allais m’enfermer dans les toilettes toute la journée.

    « – Je comptais plutôt sortir de ce bahut avant de vomir en ta présence. »

    Mes mots, ma voix, moi, tout était méchant, dans ce que je venais de dire. Et pourtant, j’ignorai fermement la petite voix en moi qui me disait que j’aurais pu être moins brutale. Lauralee me connaissait, elle savait comment me cerner. Quand je débordais sur les gens, quand je devenais folle à cause d’eux et que je frôlais la crise de nerf, elle était là, sachant comment me stopper. Mais cette fois c’était différent, rien que parce que c’était elle, la personne sur qui je risquai de déborder, et que c’était elle qui voulait se faire pardonner. Je ne savais jusqu’à quel point elle accepterait de se faire insulter, mais je savais que cette conversation était décisive : si elle répliquait, se débattait pour échapper à mes foudres et qu’on se disputait, c’en serait fini de nous deux, c’en serait fini de Ska’ et Lau’, les inséparables. Je le regretterais, bien sûr, mais on ne pourrais plus faire marche arrière. Et puis, sinon, on se retrouverait ensemble, à nouveau, un peu amères au début mais on oublierait très vite et on serait de nouveau ces inséparables. Mais aussi, au milieu de tout ça, il y avait Dorian, mon cher frère qui avait été la cause cette dispute. Je ne doutais pas de lui, et je savais que c’était lui qui avait charmé Lauralee. Il me l’avait déjà dit, une fois, qu’il la trouvait mignonne, et qu’il l’aimait bien. Après ce qu’il a fait, et après que lui aie hurlé dessus, il a haussé les épaules en disant que c’était complètement débile que je ne veuille pas, au contraire, je devrais me réjouir pour les deux, et puis Lauralee n’avait pas été malheureuse (bêrk ! ). J’avais quitté la pièce, furieuse, et pendant une semaine je ne lui ai plus parlé. Aujourd’hui il me dit qu’il l’aime vraiment bien et qu’il n’arrêtera pas juste à cause de moi mais qu’a cause de moi, elle lui résiste. Ce mec avait le don de me sortir hors de mes gonds, et il savait se faire pardonner, en plus, l’abrutit. S’il n’y avait pas eu ma petite sœur, qui est encore au lycée, je crois que j’aurais déménagé, mais elle, au moins, elle sait parler sans se fâcher, et pour elle, je reste. Alors, pas étonnant que je sois encore plus méchante avec Lauralee, aujourd’hui, puisqu’elle et mon frère m’ont sacrément fait criser, ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauralee A. Winston
    Lauralee •• I'm like flowers, I attract bees.

Lauralee A. Winston

Messages : 45
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 30

— So Egocentric
Spécialités choisies»: Arts
Relationships»:
Citation»: •L'innocence est impossible à démontrer•

Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee. Empty
MessageSujet: Re: Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee.   Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee. EmptyLun 20 Avr - 12:04

    Quand cette phrase sortit de la bouche de Skasia, c'est Lauralee qui eut envie de vomir, comment Skasia pouvait lui faire ça ! Oui, elle l'avait aussi blessé en couchant avec son frère, mais ce sont des choses qui arrivent malheureusement... Elle lui rendait la pareille en gros. Mais c'était tellement violent, tellement méchant de sa part. Lauralee sentit son coeur s'emballer, non ! Elle ne laiserait pas les larmes la submerger, un accès de faiblesse n'était pas le bienvenue à ce moment-là ! Puis, Lauralee connaissait bien Skasia, et c'était normale qu'elle soit vache à ce point avec les autres; mais avec elle ? Cela n'était jamais arrivé, ...alors elle était comme les autres filles ? Insignifiante, arrogante, pimbêche, en gros le genre de filles que Skasia ne pouvait supporter ? Les neurones de Lauralee marchait à cent à l'heure, elle n'arrivait pas à faire sortir quelque chose de sa bouche. Il ne s'était passé que quelques secondes entre le dernier échange entre les deux jeunes femmes; et la seule réaction que put entreprendre Lauralee fut de se stopper net. C'était trop dur pour elle d'envisager une issue positive de cet échange : si elle parlait pour essayer de se faire pardonner Skasia n'accepterait pas de l'écouter et se serait repartit pour une semaine sans elle... Et l'autre issue ? Laquelle celle de secours ? Courir pour s'enfermer dans sa chambre ? Sûrement la meilleure... Pourtant Lauralee ne se résolut pas à faire demi-tour pour y aller... Elle ne savait que faire et décida de recommencer à marcher comme-ci de rien n'était... Tout en soufflant elle retrouva ses esprits et son mental d'acier : en même temps c'est normal puisqu'elle était de nouveau aux côtés de Skasia ! Ce fut une réponse tout à fait idiote, mais peut-être que l'humour était la clé de cette dispute ?

    «Si tu dois vomir, je te tiendrai tes cheveux...»

    C'était tout à fait idiot, absolument absurde, mais c'était une de ces choses que seules les meilleures amies pouvaient faire pour sa moitié... Lauralee aurait voulut serrer Skasia dans ses bras, car celle-ci n'avait pas réagit sûrement un bon signe, du moins elle n'avait pas encore réagit méchament ^^'. Lauralee aurait voulut à ce moment-là lui répondre, du moins recommencer au point de départ leur discussion, mais elle fit comme-ci la discussion du jour de leur séparation ne s'était pas arrêtée nette...

    «Je veux bien qu'entre nous se soit finie... Mais pardonne au moins à Dorian...
    C'est ton frère, c'est un lien qui ne peut être effacé... Contrairement au nôtre...
    »

    Franchement, c'était pire qu'une séparation amoureuse, Lauralee avait l'imprésion d'être installé devant son poste de télévision à regarder les "feux de l'amour" ou alors un replay de "Titanic". Les aproles qu'elle venait de dire était absolument affreuse dans sa bouche, comme du venin qui l'a tuait peu à peu. Pourtant, elle n'envisageait pas de détruire la famille de Skasia en brouillant ses liens avec son frère.
    Lauralee avait même penser à aller s'installer en France, chez une cousine, pour améliorer son français mais aussi oublier cette histoire. Peut-être était-ce trop gros pour si peu, mais comment faire quand sa vie se dégrade de jour en jour. Si elle voulait ne garder qu'une chose de sa vie ici, cela aurait été cette amour entre elle et Skasia... C'était une situation assez intenable pour Lauralee, elle était le criminel de toute cela et ne supportait pas voir le désastre qu'elle avait causé chaque jour de sa vie. Il ne faut pas oublier que Lauralee est une grande sentimentale, et quand elle voit les choses elle les voit en grand, et peut-être en exagérant : mais la seule solution qu'elle envisageait était le changement radical de sa vie :

    «Ne t'inquiète pas, j'ai déjà dit à ...ton frère que c'était fini. Et je change de lycée après les prochaines vacances... je pars pour la France...»

    C'était peut-être trop précis pour une simpla discussio nentre ex meilleures amies, mais Lauralee n'éavait encore parlé à personne de tout cela et elle ne réussit pas à garder les mots inutils.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee. Empty
MessageSujet: Re: Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee.   Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me tire ou on fait le point ? { Lauralee.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dilapidation des fonds de Pétrocaraibe en préparation
» Manifestan bizango lavalas fè konnen Si yo tire sou nou, nap boule KEP
» Le roi a fait battre tambour
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royal College London } :: « Deuxième étage » :: Les couloirs . Les casiers-
Sauter vers: