AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AND NOW ? { Enzo } *

Aller en bas 
AuteurMessage
Joy S. Wilson
JoyI have habit to be malicious ; But so adorable .
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 27/03/2009
Age : 25

— So Egocentric
Spécialités choisies»: BLABLA CAUSE TOUJOURS !
Relationships»:
Citation»: L'AMOUR C'EST COMME LE LOTO, SI TU NE PRENDS PAS LE RISQUE DE JOUER, TU N'AS AUCUNE CHANCE DE GAGNER !

MessageSujet: AND NOW ? { Enzo } *   Lun 13 Avr - 5:32

    Quelle journée ! Joy se demandait s'il lui était à présent possible de faire aussi pire . C'était un jeudi, Ouach ce jour-là restait le plus chargé de la toute la semaine . Certains se passaient tranquillement, mais d'autres étaient barbants et celui qu'elle venait de passer ne pouvait que se qualifier de pure et simplement ; horrible . Blondie aurait désirée faire sécher quelques cours l'air de rien, mais elle savait que si elle s'amusait à le faire l'information remonterait que trop vite aux oreilles de son frère, qu'on était sûr, démolirait l'adolescente si elle avait loupée des heures pour rien . Oui, c'était un peu l'amour vache avec son frangin, mais c'était leur manière de s'aimait, le seul hic dans toute l'histoire, c'est que ce dernier avait trop tendance à se prendre pour les parents de la môme, qui eux ne lui ont jamais posé de telles limites . Joy ne savait pas comment il faisait, mais tout ce qu'elle souhaitait lui cacher, se voulait comme impossible, puisque Wilson finissait toujours par tout savoir des activés peu normales de sa soeur, que ce soit en cours ou bien à l'extérieur . Cela, avait d'ailleurs tendance à outrée Blondie, qui savait littéralement qu'il valait mieux pour elle de se taire et faire comme si de rien n'était, que de répondre et s'en mangeait une . Le problème chez Josh, ce n'est sans doute, qu'il veut toujours avoir raison sur tout et beaucoup trop sur la miss . Cependant, il est son frère et la gamine sait que sans lui, elle ne serait pas grand-choses à présent . Car, malgré de gros coups de gueules qui éclatent quelques fois, ils n'en restent néanmoins que très proche de jour en jour .

    Blondie est une demoiselle au tempérament neutre . Il est d'ailleurs difficile de la décrire en quelques mots seulement . Il est possible de tromper énormément sur son compte, quand on en est pas proche, mais pour l'être c'est souvent complexe aussi . Jeune fille au caractère enthousiaste et hyperactif, Wilson est une vrai boule d'énergie souvent difficile à calmer une fois qu'elle se met en marche . Certains adorent, d'autres détestent, mais ce qui est sûr c'est que contrairement à beaucoup, c'est que Joy ne se donne pas un genre particulier en agissant de la sorte, car cela fait partie de son caractère depuis sa plus tendre enfance . Certaines nourrissent ont toujours eu un peu de mal pour comprendre la gamine, elles en ont toujours vu des enfants toujours un peu surexcités, mais un nombre considérable avouant à avoir eu beaucoup de mal à cerner cette dernière .

    Bref, pour en revenir à notre sujet de départ . Il était 6 heures du soir et Joy avait carrément péter un câble en cours. Il était même difficile de savoir ce qu'il était passé dans la tête de la blondie pour qu'elle se pourrisse autant la journée . Pour tout avouer l'adolescente les avait accumulée les une derrière les autres et ça, depuis huit heures du matin . Dès son arrivée, Wilson était en retard, pour cause une faute d'inattention . Le premier professeur s'était voulu comme cool et n'avait pas cherché la petite bête à notre gamine . Pour tout avouer, on pourrait les énumérer toutes ses sottises, mais il y en eu tellement en simplement une matinée qu'il ne valait mieux se taire . Tout commença dès lors à déparer l'après-midi, vers les 4h00 . Les heures de classes devenaient trop barbantes et son professeur de français remarqua très rapidement que Joy se lassait de ses cours, qu'on pourrait d'ailleurs nommer, de barbants en toute politesse . Ainsi, cet idiot de professeur n'avait pu s'empêcher de poser une part d'autorité sur l'adolescente en lui faisant une sacrée leçon de moral à la môme, pour qui c'était rentrée par une oreille et sortie par l'autre . Mais, ce n'était pas encore le pire . Le plus inattendu c'est quand cet individu qui n'avait aucune importance à ses yeux, se permettait de critiquer l'éducation de blondie . Et bien sûr, c'était de trop pour Wilson .


    « Mademoiselle Wilson . Je ne vous imaginez pas aussi mal élevée . »
    « Sans manquer de respecter; je peux savoir qui vous êtes pour me dire ça ? Vous êtes profs de français, oké, et après ? »
    « La vous êtes offensante ! C'est bien ce que je dis, vous êtes irrespectueuse mademoiselle ! Et si mon cour vous ennuie autant que ça, alors, . . . »
    « J'ai compris . Je préfère encore ça, que de rester ici et entendre dire que je suis mal élevée ! »

    Mais, qu'est-ce qui s'était passé pour que la gamine décide de se faire renvoyer de cours ? Entendre parler de son éducation n'est pas une chose importante chez la demoiselle, du moment qu'on ne la critique pas . Ce dernier avait beau être prof de français, ce n'est pas parce que l'adolescente se tenait avachit sur la table, mais au moins dans le silence, qu'il devait se permettre de lui faire des leçons de morales . Cependant, blondie savait ça risquait de finir très mal pour elle, pas tellement en ce qui concerne l'individu peu respectueux à son tour, mais plutôt par rapport à son frère qui allait la démolir pour s'être permise de se vouloir aussi odieuse envers un responsable . Ouach que oui Joy avait tendance à le craindre son frangin, mais le connaissant assez bien pour savoir qu'il finirait par bien être au courant et que s'il la retrouvait, blondie aller prendre un sacré soufflons au point qu'elle s'en souviendrait tout le reste de sa vie . Ainsi, blondinette était restée dans le parc de l'université avec quelques potes à elle s'étant rendu à son secours quand ils eurent vu que la môme sortait acharner de cours . Cependant, c'est en leur compagnie que l'adolescente passa ses deux heures de classe .

    Ainsi, sonné déjà les 6h00 du soir sur Londres . Encore une fois il ne faisait pas très chaud ni soleil et à part rentrée chacun dans leur dortoir il y avait pas grand-choses à faire d'autre . Malheureusement, cette heure-la annonçait aussi la sortie de tous les élèves de l'école donc sous-entendu celle de son frère par la même occasion . Malheur, la poisse, car bien que cette dernière se taise, le brun en serait mis au courant par l'administration, et la s'en était à présent fini pour elle . Si cette dernière rentrée dans sa chambre elle se doutait encore une fois, qu'elle allait s'ennuyait au point de péter une crise de nerfs sur tout et rien, et si elle croisait par malchance Josh, il risquerait de soupçonnait quelque chose, connaissant dans les moindres détails sa petite soeur . C'est dans un léger moment d'égarement et quand une de ses amis lui parlait de Lorenzo, qu'un léger sourire timide apparu sur le visage de l'adolescente qui se douter qu'elle aurait mieux fait de passer avant au fait d'aller faire un tour, pour voir ce que ce dernier faisait à ses heures perdues . AA Enzo, c'est tellement compliqué qui ne vaut encore mieux se taire, plutôt que de dire quoi que ce soit susceptible de tout refaire tomber dans la confusion .

    C'est finalement en courant que Wilson se dirigea en direction de sa chambre pour poser ses affaires, profitant part la même occasion de la douche et se changer pour une tenue bien plus décontracte que celle de la journée . Ainsi, l'adolescente avait posé son portable sur son lit avec négligence dès son entrée dans la pièce . Et quand elle quitta cette dernière, la gamine ne s'était même pas rendu compte que son objet fétiche n'était pas à ses côtés . Cependant, l'adolescente eut un grand moment de solitude, lorsqu'il lui fallait passer à côté du dortoir à son frère qui ne se trouvait pas plus loin du sien . La seule chose qu'elle espérait c'était de ne pas se le prendre en plaine face, ou bien qu'il sorte à ce moment précis pour diverses raisons . En principe la journée ses cheveux se voyaient toujours attaché afin de paraitre un peu plus tranquille, mais arrivée le soir ces derniers étaient toujours détachés ondulant sur ses épaules . Blondinette était le genre de filles types qui ne pouvaient s'empêcher de faire attention à leur apparence, même si y avait nulle besoin d'être parfaite . Quand elle s'était changée Joy, avait opté pour un jean délavé, et une chemise large qu'elle avait emprunté à un de ses amis, quand encore une fois cette dernière mourrait de froid . C'était environ 6h30 ' du soir, blondie pouvait bien faire attention à son physique, mais il ne fallait pas abuser non plus . Trop c'est trop x) .

    Par ailleurs, l'adolescente se pointa finalement devant la porte de la chambre de Enzo, bien sûr elle ne pouvait pas prévoir si c'est colocs, si on peut dire, seraient rentrés ou non, mais la y avait vraiment besoin de le voir et si elle ne voulait pas se faire démolir par son frère, le brun devait impérativement ouvrir cette porte très rapidement . Et c'est de sa douceur habituel que Wilson, tapa légèrement à la porte de l'étudiant, scrutant chaque coin et recoin du couloir .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo T. Lawson

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 26

— So Egocentric
Spécialités choisies»: Musique
Relationships»:
Citation»: «Miroir Miroir dit moi qui est le plus beau (a) » LORENZO

MessageSujet: Re: AND NOW ? { Enzo } *   Lun 13 Avr - 8:43

    BIPPPPPPPP
    « Ah et merde. »

    Ouaii' les matins sont souvent très dure à assumer. Surtout quand vous vous faites réveillez par un machine régler exprès pour cela, qui fait un bip pas très agréable. Sinon c'est des personnes vraiment bizzares qui parle pour vour réveillez. Quelques fois c'est de bonne chanson. Mais c'est souvent très rare. C'est plutôt des chansons à s'endormir qui sont mise à la radio. Bref tout se blabla pour dire que ce n'est vraiment pas le meilleure matin pour se faire réveillez par se bidulle.

    Le jeune Lorenzo n'avait aucune envie de se lever se matin. En plus , on était Jeudi, et qui sait que pour lui c'était la pire journée de la semaine. Car le mercredi ces gentilles colocataire invite pleins de personnes pour faire le party jusqu'a peu prêt 23 heures. Donc impossible pour le brun de dormir. Pourtant elles ne font que parler. Donc, comme mercredi tombait exactement , hier, le jeune homme était totalement fatigué et pas du tout prêt à entamer sa journée. Il se prit rapidement un pantalon jeans comme il aimait, donc il serre dans le bas. Il enfila ensuite une jolie chemise beige pour ensuite y rajouter une cravate rose. Oui , il aimait bien se genre de vêtement, et pour clore le tout , il mit une ceinture. Comme il n'avait pas sports pour 2 semaines, il avait donc put commencer plus tard. Il en profita pour déjeuné plus tard que prévut. Se prenant rapidement un bol de céréale et se couchant dans on sofa. Il regarda la télévision. Après quelques minutes il ferma la télé pour aller rincer son bol et le mettre dans le lave-vaiselle avec la cuillère. Ensuite il alla prendre son cellulaire et alla à son casier pour son deuxième cours de la journée.

    Il passa le cour de mathématiques , et il fut fier de savoir qu'au dernier test il avait eu complètement tout bon. Cela commencait bien la journée. Tout le reste de la matinée se passa plutôt bien pour le jeune homme, mais il n'attendait qu'une seule chose, la fin des cours. Il avait absolument besoin se someil. Il avait besoinde dormir. En allant à sa casse , il ranga ces bouquins et prit ceux de mathématiques. Il voulait réviser, pour le prochain test. C'est donc sur ce qu'il rentra au dortoir. Il arriva et put voir que ces colocataires n'étaient pas là. Il vit un mot disant qu'elle allait le laisser dormir cette nuit et qu'elle allait allé dans un autre dortoir. Un sourire vint sur le jeune homme. DORMIR ! Enfin il pourrait se reposer sans que personne ne le dérange. Ces donc sur ces mots qu'il se débarassa se ces chaussures et alla donc dans sa chambre ou il prit ces lunettes et les misent. Il alla sur sa petite table de travail et commenca à revisé. Mais pourtant quelque chose l'en empêcha. Son ventre grognais. Alors il alla à la cuisine et regarda se qu'il y avait à manger. Il se prit une part de lasagne. La lasagne qu'il avait fait la veille. Il en restait toujours un peu pour le souper. Il s'en prit donc une part et la savoura. Après s'être empiffrer , il retourna dans sa chambre.Il se changea le haut pour mettre un tee shirt blanc avec un col en V plongeant, mais pas trop non plus.

    C'est donc sur ce qu'il put étudier. Mais la fait que sa guitare sois en face de lui le troubla. À cause de se stupide poignet il ne pouvait pas jouer de guitare. Il la prit de la main droite et essaya de jouer, mais il s'arracha un cri de douleur. Il avait enlever le pensement. Il remit donc, comme chaque fois qu'il est seul. Il se sentit déjà mieux en le remettant. Il continua de réciter ces leçons de mathématiques. Il voulait avoir une bonne note se semestre ci. Et il savait qu'il pourrait y arriver. Il le savait.

    C'est quand le jeune voulut le plus se concentrer qu'il commenca à pensé à lui et la jeune Joy. La dernière fois qu'il c'était vut, il ne c'était pas disputé. Tout avait donc reprit le cours des choses, et il en était bien heureux dans un certain sens. Car comme cela il n'avait plus de soucis à ce faire. Il en avait quand même car c'était maintenant officiel , et même toute l'école le savait, le couple avaient donc reprit. Et dans un sens c'était pour le bien de tout le monde. Car le jeune brun était moins agressif et moins méchant avec les gens qu'il croisait. C'était sûre qu'a chaque fois qu'il voyait quelqu'un , du sexe masculin , s'approcher de la jeune femme , un élan de jalousie l'envahissait. Mais il avait aussi son frère à surveiller. Donc deux pierres deux coup. Il repérait tout d'abord son frère pour pouvoir observer plus lontemps sa petite amie. Et aujourd'hui , il ne l'avait que croisé en coup de vent. Seulement un salut de la main. Il avait été déçu.

    Finalement il se replongea dans ces bouquins. Mais malheure, on toquait à la porte. Il se dépêcha d'aller voir qui était là. Il pensait que se serait sûrement une de ces colocs qui avait encore une fois oublier ces clefs. Mais en ouvrant la porte, surprise, il vut Joy. Il souria à pleine dent et se dépêcha de la faire entré , en regardant bien après elle voir si quelqu'un était avec elle. En tout cas , il ne vit personne et put être soulagé. Refermant la porte , il la ferma à clef. Ensuite il la regarda. Disons que pour l'instant le jeune homme n'était pas dans le meilleur état, avec ces lunettes et son bandages sur le poignet gauche. Il la regarda et souria s'approchant un peu d'elle.

    « Je suis pas du tout à mon meilleur làà ! Je suis content de te voir ici. Que me vaut l'honneur de votre visite princesse Joy ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy S. Wilson
JoyI have habit to be malicious ; But so adorable .
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 27/03/2009
Age : 25

— So Egocentric
Spécialités choisies»: BLABLA CAUSE TOUJOURS !
Relationships»:
Citation»: L'AMOUR C'EST COMME LE LOTO, SI TU NE PRENDS PAS LE RISQUE DE JOUER, TU N'AS AUCUNE CHANCE DE GAGNER !

MessageSujet: Re: AND NOW ? { Enzo } *   Lun 13 Avr - 17:18

    Les jeunes de nous jours ils ne font strictement, attention à rien . Maintenant, ils leur suffisent d'une chute pour se casser quelque chose . Quoi que les erreurs d'inattention sont très souvent les plus douloureuses . Depuis, son enfance Joy avait eu la chance de ne jamais se casser quoi que ce soit, rares ont été les moments ou cette dernière était contrainte de porter un bandage pas forcément très harmonieux certes, mais très efficace .
    L'adolescente avait sans doute passé la pire des journées qu'ils soient . Pour arriver à se faire virer de cours fallait vraiment que ce ne soit pas son jour non plus . Tout ou presque l'avait mise hors d'elle et le moindre petit détail était susceptible de lui prendre très rapidement la tête à part ses amis . Pour la môme l'amitié est une chose sacrée et c'est d'ailleurs pour ça, qu'elle ne s'en prend que très peu à eux . Même quand Enzo avait pris l'initiative de rompre et que tout allait de travers, ses potes l'ont toujours compris ne lui en voulant jamais pour ses écarts d'agressivité très souvent . Joy n'est pas le genre de gens avec une personnalité très changeante, son caractère se maintient en temps normal au stade de fille délurée et un peu hyperactive et quand ça, ne va pas pour elle, c'est vraiment qu'il y a un problème quelque part, car Wilson est la première des personnes à toujours sourire et rigoler . Et lorsqu'elle se voulait comme très démoralisée après sa rupture, autant dire que ça a fait beaucoup d'échos de part et d'autre de l'école .

    Physiquement, Joy est l'anglaise typique, celle qu'on penserait un peu trop fille à papa . Mais, bien au contraire . Bien que son paternel soit riche comme la plus grosse partie de l'université, Wilson n'a rien d'une gamine pourrit et gâtée . Toujours prête à s'amuser, cette dernière a aussi ses limites et l'air de rien l'adolescente est réfléchi . La môme fait très attention à son style vestimentaire, il arrive même qu'elle passe des heures à hésiter entre deux tenues pour la journée, certaines fois . Mais, l'apparence est une chose capitale chez l'adolescente, encore plus que le tempérament à vrai dire . Le caractère ne fait pas tout et ça, la demoiselle a bien compris à quoi s'en tenir . Rire tout le temps et avoir un moral stable ce n'est pas assez pour les autres qui attendront toujours plus qu'un sourire . Le style, est celui de blondie était bien simple tout en restant dans les tons féminins et chic, malgré un style que certains qualifierait de changeant . Le plus souvent, c'est jean délavé et troué au bout et haut qui rappelle une jeune fille sage bien élevé, du moins pour l'enfant modèle ce n'est que pour en classe . Après c'est différent, car il arrive que l'adolescente prennent le truc de certains de ses potes, comme le haut qu'elle portait face à Enzo .

    L'adolescente s'était changée pour s'habiller d'une manière décontracte, mais plus ou moins travailler . Jean simple, mais très faiblement délavé et large haut qui provenait d'un de ses potes, lorsque Wilson c'était plein de geler sur place . Frileuse, c'est sans doute le comment on pourrait qualifier la miss, devant ses changements de temps, mais surtout avec la grisaille permanente . Son moral se voulait comme à nouveau très solide, sûrement le fait que tout ou presque ce soit arrangé avec Enzo à présent . Cette dernière avait tellement désirée que tout, reprenne le cour normal, mais pendant des jours qui s'étaient voulus comme interminable, blondie avait souhaitait par-dessus tout, que le brun prenne conscience qu'il devait faire preuve de plus de sympathie avec les gens quelques fois . Bien entendu, l'adolescente ne savait pas réellement comme l'étudiant se comporter avec tout le reste de la cavalerie, mais en tout cas il n'avait pas été très agréable avec la môme et aller savoir s'il n'avait pas fait lui aussi preuve de médiocrité avec son entourage .

    Le brun s'était fait une place tellement importante auprès de Joy, qu'elle-même ne compris pas ce qu'il lui arrivait lorsque le brun pris l'initiative de mettre un terme à leur relation . Malheureusement, blondie acceptait l'idée qu'il ne soit plus ensemble, bien que très difficilement, mais le pire dans toute l'histoire n'était finalement pas le plaquage confus du jeune homme, mais son comportement outrant des jours qui suivirent . Ce dernier, avait été aussi blessant et arrogant que Wilson ne savait plus où se mettre, surtout quand Enzo décidait de régler ses comptes en public . Bien, que la gamine est du répondant, ce n'était jamais les bons mots qui sortaient à chaque confrontation avec l'étudiant . Comme si quelque chose lui empêchait de dire tout ce qu'il se devait d'être dit . Pourquoi avait-elle vraiment peur d'affirmer toutes ses impressions ? Peut-être parce que le brun ne les comprendrait pas, plus habitué à lui hurler dessus, dès qu'il en avait l'occasion .

    . . . . . . . . . . . . .


    Bref . Wilson avait tenue à rendre visite à Enzo . Manière si elle s'avisait de rester dans sa chambre, il serait obligé qu'elle croise son frère un moment ou un autre et tout d'un coup c'était pas réellement ce qu'elle désirait . Ouach, elle aussi venait de faire une sacrée gourde, car le prof de français avec lequel le courant ne passe pas depuis le début de l'année, n'est autre que son professeur principal . Bah oui, mais la prochaine on ne lui ferait pas de reproche sur sa manière d'avoir été éduqué . Cet individu ne sait rien de la vie de la gamine et n'a donc pas le droit de se permettre de critiquer l'adolescente, pour un simple et coup de fatigue . Le problème c'est que son frère ne lui donnerait pas forcément raison . La môme savait qu'il risquait encore de lui faire la morale, mais son frangin rattraperait toutes ses bavures, encore .

    Ainsi, c'était un grand moment de solitude, pour blondie, quand il s'agissait de devoir traverser le couloir pour se rendre à la chambre d'Enzo sans tomber sur qui, il ne vaut mieux pas pour ce soir . Surtout, si à son tour son frère avait eu une journée barbante qui énerve bien tout le monde sans exception . Cependant, non ce n'était pas l'une de colocataires du brun qui venait d'oublier ses clés, c'était juste Joy qui ne voulait pas se faire démolir par son frère pour son écart de conduite à 4h00 . Enfin, quand ce dernier se décidait à ouvrir, l'adolescente était soulagée premièrement, de voir que ce n'était pas une ou un de ses colocs et de deux parce qu'elle n'aurait pas à subir les foudres de son frère pour le moment . Cependant, blondie, n'était pas du genre à rentrée l'air de rien et se poser comme chez elle . Si y a bien un truc qu'elle ne ferait pour rien au monde, c'est d'agir ainsi, même si la personne en question n'est autre que son petit ami . Malgré tout, la demoiselle pouvait remarquer à son tour l'allure du brun qui semblait différente d'habitude, sans doute à cause de ses lunettes, qui lui rappelait un des intellos de sa classe, et pour clore le tout, son bandage .


    « Premièrement pour répondre à ta question, parce qu'il fallait à tout prix que je vois quelqu'un que je ne serai pas apte à tuer . En fait, je voulais juste te voir, pour faire plus simple ! » Finalement, entrée, Joy marqua un temps d'arrêt . Pour changer en disait ça, avec ce petit sourire habituel qui ne la quittait jamais . Toujours, sa manière de changer des choses désespérantes en plaisantant légèrement . Et c'est comme ça, depuis sa tendre enfance . Mais, c'est encore avec le sourire, mais cette fois avec un petit air interrogateur que Wilson repris finalement .
    « Tu as fait quoi à ton poignet ? »

    Joy garda son attention pendant quelques secondes sur le bandage, avant de reposer les yeux sur le brun cherchant ce qu'il aurait capable pour finir avec un harmonieux bandage autour de son poignet . Annn, ces lunettes, elle les détestait, mais par chance pour Enzo elles ne lui abîmaient pas le visage et ne l'enlaidissait pas, comme ça avait tendance à le faire sur stupides intellos . Mais, blondie n'aimait pas l'apercevoir avec ça, sur la figure et c'est de cette façon que la demoiselle, s'approcha à son tour de l'étudiant pour finalement les lui enlever et se reculer légèrement pour finalement observer ce dernier sans, toujours avec ce petit sourire taquin et malicieux . À peine arrivée que la gamine ne pouvait s'empêcher de le provoquer avec ses manies débiles .

    « Ils sont où tes colocs ? »

    Joy, Joy, Joy et encore Joy . C'est une grande enfant, mais ça n'est encore une . Blondie venait de lui poser cette interrogation avec le même air que pour son poignet . Ouais, l'adolescente ne le précisait pas, mais elle ne pouvait pas se voir en peinture les filles qui avaient tendance à trop se coller à ce qu'il lui appartient, ou bien à une personne qui est à elle . Donc, Enzo . Mais, l'adolescente se contenta de se taire sur le sujet, du moment qu'elle apprenait pas par qui que ce soit quelconques infidélités il y avait pas quoi se prendre la tête et s'imaginait des scénarios catastrophes . L'adolescente croisa alors, les bras tout en s'avançant dans la pièce observant les moindres coins et recoins en profitant pour poser les lunettes sur une des tables de l'endroit, qui appartenait au brun . Cependant, Wilson repartie en direction de l'étudiant avec ce petit sourire taquin et les yeux malicieux, c'était étrange de voir que Joy, ne se faisait comprendre que comme ça, par ses proches en étant enfant .

    Malgré tout blondie avait remarquée qu'elle n'avait pas réellement approcher le brun depuis qu'elle était arrivée . Et c'était un bon point pour se mettre à provoquer gentiment ce dernier .
    « Tu as décidés de garder tes distances ou quoi ? » Joy aimait bien le taquiner et Lorenzo se doutait que si elle lui affirmait une telle réflexion c'est bien pour rigoler sur le fait qu'il n'est pas approché sa propre copine . C'est vrai elle n'on plus ne l'avait pas fait, mais c'était dans ses habitudes d'attendre que ce soit les autres qui viennent à elle . C'est sadique, mais la gamine est un peu imprévisible et ses réactions sont difficiles à anticiper .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo T. Lawson

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 26

— So Egocentric
Spécialités choisies»: Musique
Relationships»:
Citation»: «Miroir Miroir dit moi qui est le plus beau (a) » LORENZO

MessageSujet: Re: AND NOW ? { Enzo } *   Mar 28 Avr - 3:18


    Se souvenant parfaitement de tous ces jours ou il avait hurler après la blonde, se fut terrifiant de voir comment il avait été aussi méchant avec elle. Bien sûre qu'au début se fut son intention de lui faire du mal avec ces paroles. Et bon se qu'il voulait c'est qu'elle arrête de l'aimer. Croyant que cela avait marcher, il s'aperçu que Blondie semblait même le détesté. Satisfait de son jeu , il le continua pour parraître vrai. Il est vrai que jouer avec quelqu'un est inhumain et incenser. Mais qui bon oserais s'affronter au grand Lorenzo, pensait-il dans sa petite tête. Preuve qu'il n'y a rien dedans en même temps. Aucune intelligence sortait de là , sauf quand il s'agissait d'autre , que de parler à la jeune femme. Il pouvait devenir violent, agressif ou même colérique , pour effrayer son ex petite copine. Et dans un sens sa l'amusait. Même son frère ne le reconnaisait plus à travers se petit jeu idiot et immature. Quand le brun avait dit à l'adolescente qu'elle était immature et idiote, il ne c'était apparement pas assez regarder dans le mirroir avant de lancer cette réplique banal. Pourtant il y avait bien le petit 'Enzo' qu'elle aimait. Le pire était à venir pour le brun. Bien sûre il avait changé seulement mentalement. Il avait même pensé à se faire des One Nigth. Se qui le répugna par après.

    Lorenzo ne savait pas encore que la blonde avait encore des sentiments pour lui. Le pire est que lui aussi, dans son inconsience évidement. À l'école, la rumeur que le brun et la blonde n'était plus ensemble c'est propoager très vite. Se fut impressionnant. Tellement que Lorenzo n'eu pas le temps d'expliquer à Parker se qui c'était passé. Il aurait voulu défendre sa cause mais Parker était ami avec Joy, donc l'affaire c'est corsé. Disons que la jeune femme et son frère ne l'on jamais pardonner pour cela. Et il est bien normal , avec la cruauté avec laquelle il a parler à la blonde. Personne sur cette terre ne mérite de se faire parler de cette façon , après tout. On ne fait pas au autre se qu'on n'aimerais pas se faire faire.


    Malgré le fait que le jeune homme est manqué la première période il était mort de fatigue. Car déjà en arrivant ici il venait pour aller en options musique. Le domaine dont il voulait se spécialisé. Et dès son arrivé il c,était sentit chez lui. Cela fesait déjà un ans. Il en était à sa deuxième année ici. Ces colocataires, féminines, elles, ne comprenaient pas que le brun était ici pour étudier. Mais surtout , il voulait réussir. Le seul problème était que les jeunes filles faisaient toujours le contraire. Elles mettaient de la musique à fond ou bien invitait des amis à faire le party, dans LEUR dortoir. Et pour cela, Lorenzo se réveillait le matin en poussant des jurons car il était très fatigué. Jamais dans sa vie il n'avait vut ce qu'était vraiment être sur le party, mais la , il le voyait et rien ne lui tentait. Jamais il ne pouvait avoir une bonne nuit de someil.

    Plus tard , Lorenzo avait put comprendre l'erreur qu'il avait fait. Seulement le fait que chaque jour il faisait souffir la blonde d'une façon ou bien d'une autre. Plus il allait à l'essentiel de sa dispute avec elle et plus loin il se rendait compte. Toute la grosse bétise. C'en était ridicule. En classe , le profeseurs lui avait demandé si il allait bien. Bien sûre que oui. Mais c'était pas sa le problème, c'est ces colocataires. Alors il avait gentiment fait de la tête un oui. Ce ne fut pas sa le pire, c'était qu'il s'endormait dans ces bouquins. Jamais il ne donnait une réponse à temps demandé car il sombrait dans le sommeil.

    ............



    Enfin , fut la seule phrase qu'il put dire en entrant dans son apppartement le soir après tout les cours. La journée avait été tellement longue et il n'avait pas put dormir. Les professeurs sont les même , chiant et emmerdant. Mais bon, il doit étudier , et comme il veut un métier assez grand , il doit écouter et se taire. Après, il y a bien un proverve pour les filles qui est "Sois belle et taît toi ". Pourquoi ne pas le mettre en mode garçon pour le brun ? Sa donnerai donc , " Sois beau et taît toi ! ", sa il aimait bien. En classe c'est exactement se qu'il fait. Il restait silencieux et ouvrait ces oreilles bien grandes. Mais bon, les Maths sont le pire cour pour Lawson. Le problème est qu'il est très fort en cette matière, donc le prof' en demande plus de lui. Il faut absolument que sa tombe sur lui. Bref , maintenant il n'y a aucun problème à part ces colocataires, qui apparement ne sont pas là. C'était déjà un très bon point, et surtout se mot qui disait qu'elles le laissait dormir.

    Il s'habilla donc et opta pour un simple t-shirt blanc. C'est après avoir mangé que le jeune Lorenzo put retourner à ces études, mais bon il eu des complications avec la guitare et le poignet. Le jeune homme avait vraiment mal. La manière dont il c'était fait cela en était tout aussi ridicule. Mais bon, les maths et rien d'autre, il ne devait pensé à rien d'autre. C'est quand il fut concentré dans l'algèbre, ce qu'il avait à étudié en fait, qu'il pensa à la jolie Joy. Il était content de s'être excuser, et tout aussi content de savoir qu'elle le pardonnait et l'aimais encore , ne l'ayant jamais oublié en réalité. Le jeune homme n'était pas déçu mais plutôt très content , d'être de retour avec elle. Oui , il l'aimait encore plus qu'avant. Chaque moment avec elle était merveilleux, et surtout fantastique.

    TOC TOC TOC , c'est se que fit la porte. Il ne fut le moindre content d'entendre cela. Déjà que ces colocs avaient dit le laissé dormir , qu'elles venaient le déranger pour lui dire qu'elles avaient oublié leur clefs ou bien encore que leur amis voulaient venir ici à la place. Non , non & non. Lorenzo ne voulait pas absolument. Il alla à la porte affichant son air bête. Il avait son pensement et ces lunettes, si c'était une belle fille, il était foutu. Il ne fut pas le moindre content de voir que c'était Joy qui fut là. Oui il était content de la voir, mais furieux qu'elle le voit dans cet état avec le pensement et les lunettes. Il la regarda donc la laissant passé et souriant. Bien sûre il lui demanda si elle allait bien et tout le petit sénario.


    « Me voir, moi , Lorenzo Tyler Lawson ? J'espère bien. » Je suis ton petit ami. Le jeune brun remarqua que comme d'habitude elle resplendisait. Le jeune homme ne pouvait que sourire face à se rayon de soleil. En plus avec ces cheveux, le rayon de soleil s'agrandissait. Mais , un hic se fit quand la jeune femme parla de son poignet. C'était une trop grande histoire. Il préfèrait ne pas lui compter, mais lui mentir ne serait pas bien non plus. Donc il lui répondit avec un simple sourire. « Humm si tu as mangé je ne te le dis pas , si tu n'as pas mangé je te le dis. Ou si tu as mangé , un dessert peut-être. Je suis très bon cuisinier. Tu vas voir ! »

    Pourquoi se petit manège, pour qu'elle goute à sa lasagne ou bien à un de ces désert. Et puis après tout le désert était assez bizzare. Il aimait bien se désert qu'il n'avait jamais essayé sur des êtres humains. En réalité , il avait toujours eu un rêve en tête à faire avec une fille. Une histoire de désert. Avec de la crème chantilly en bouteille, et des bonnes fraises, AH moins qu'elle préfère les framboises. Le jeune homme adorait ces petits jeux. Et puis après tout c'est un très bon désert qu'il adore mangé de tant à autre. Ce qu'elle fit par exemple le fit rire. Elle lui ôta les lunettes tout doucement pour le lui prendre par la suite et se reculer un peu. Il ria un moment. Ensuite elle lui demanda pour ces colocataires. Le jeune homme aurait bien aimé lui dire un truc qui l'aurait fait flippé alors il sorta ;

    « Elles sont dans mon lit , pourquoi ? » Il fit une petite pause car il voulait qu'elle le croit vraiment. Il la regarda avec un sourire coquin et des yeux dragueur. Bien sûre il savait qu'elle voudrait essayer de regarder vers sa chambre , mais la porte était fermer. Donc dure de regarder. Il voulut recommencer à lui parler donc il le fit. « Mais non ma belle. Comme hier elles ont faient le party ici, elles ont décidé de me laissé dormir et d'allé chez leur amies. Une belle soirée devant moi puisque tu es là. Et en passant , y'a jamais une seule fille qui a réussi à me convaicre que je l'amène dans ma chambre , alors encore moins dans mon lit. Nah ! Y'a que toi, je suis oubligé je t'appartient. »

    Comme il savait bien que la blonde est très très jalouse , il en profita pour la rendre encore plus. C'est sûre que quand on a quelque chose on ne veux pas se le faire voler, encore moins un petit ami. Et surtout quand la personne en question est assez possesive, il ne faut pas trop jouer avec son pauvre coeur ou même avec ces sentiments, mais Lorenzo , lui , se permettait bien des choses, comme la première était de lui faire des blagues sur sa fidèlité quand elle s'inquiétait. Comme à se moment même, il voulait l'inquiété. Il aurait put lui dire que l'infirmière était très mignone quand il a eu son accident , mais elle l'aurait été si elle avait eu la tête de Joy et son corps, car , elle était d'une laideur unique. Vraiment la plus laide fille qu'il n'est jamais vut sur terre. Finalement , il préférais sa petite Joy à l'infimière. Et même à ces colocs. Il la regarda avec un sourire très mignon. Mignon comme lui, car Lorenzo est un gars assez mignon.

    Quand elle lui demanda si il gardait ces distances, elle venait de le provoquer, c'est donc à se moment que le brun la regarda avec un sourire un peu malicieux. Il s'approcha d'elle , tout doucement et pas brusquement, non le brusque pour plus tard hein! Pas trop rapidement sa pourrait lui faire peur. C'est au moment ou il arriva très près d'elle, dans un geste assez rapide , il lui prit les hanches, l'approcha de lui et l'embrassant de manière sensuel et amoureuse. Bah quoi ? La jeune femme sait bien qu'il ne faut pas le provoquer mais elle aime sûrement quand il fait cela sinon elle ne le reprovoquerais pas. Le jeune homme lui déposa un baiser sur les lèvres avant de la regarder dans les yeux et de sourire.

    « C'est mieux ? » Bien sûre que pour Lorenzo se l'était. Entre être colléà elle ou bien être loins, être collé était une bonne option. Très bonne même. La jeune homme souria donc la jeune femme et fit en sorte qu'elle se loge sur son torse. Il aimait bien quand elle se callait sur son torse. Il se sentait grand et assez fort. Il senta ces cheveux et fit un petit rire en soupirant. « Mmmmm, tes cheveux sentent très bon. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AND NOW ? { Enzo } *   

Revenir en haut Aller en bas
 
AND NOW ? { Enzo } *
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Entretien avec Enzo Blackney
» Enzo - croisé bichon et caniche - 10 ans (94)
» les reçits de moha et toi aussi ........
» IKOMA MYAMOTO ENZO
» Guillaume vient chercher Nathalie Estève.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royal College London } :: « Les dortoirs » :: Lorenzo Lawson & Jessica Lewis & Stella Williams-
Sauter vers: