AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Pas aujourd'hui. [ Joy ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lorenzo T. Lawson

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 26

— So Egocentric
Spécialités choisies»: Musique
Relationships»:
Citation»: «Miroir Miroir dit moi qui est le plus beau (a) » LORENZO

MessageSujet: Pas aujourd'hui. [ Joy ]   Sam 11 Avr - 23:47

Pas aujourd'hui
Pv Joy S. Wilson


Pourquoi pas aujourd'hui , car ce n'était pas vraiment le moment de tomber sur elle tout simplement. Le jeune homme avait déjà eu une mauvaise matiné, fallait pas en plus qu'il rencontre celle là. Il s'était levé se matin , réveillé par le réveil matin habituel. Sauf que là, c'était un jour de fin de semaine, un jour habituellement prédestiné à une journée libre pas d'école. Ouais, bon vous comprendrez que notre cher brun à dut se lever et de force pour éteindre son jolie réveil matin. Il l'éteignit et alla se recoucher. Sauf que pendant qu'il se recouchais il eu un appel de ces parents lui demandant des photos de la ville. Il allait dont devoir sortir dehors pour en prendre. Il prit son agenda et fit une note pour le lendemain , aller prendre des photos pour papa & maman. Après avoir marqué cette note, il n'était plus vraiment capable de se rendormir, donc il opta pour se mettre complètement debout. Comme c'était le matin , le jeune homme le prit rien a manger, car il déteste mangé le matin. Pour lui c'est le repas le moins important dans une journée. Donc , il décida tout d'abord d'aller prendre une bonne douche bien chaude. Il sortit de la après 25 minutes, bien frais et lavé, avec une bonne odeur. Finalement il s'habille d'un pantalon noire serré vers le bas , avec un tee shirt blanc, dont il mit un petit chemisier carroté de orange , brun & beige. Il se peigna les cheveux après les avoir bien sécher. Mettant un peu de gel pour les faire tenir en place il fut ravit du résultat final. Mais il manquait un truc très important, du parfum. Oui le brun aimait bien avoir un petit touche bien a lui. Finalement il décida d'aller en ville avec comme seuls objets, son portable et sa montre. Avant de partir il mit ces chaussures , blanche et noire qu'il aime tant. Enfin il put partir, et se n'était pas trop tôt. Après quelques minutes de marche il put prendre déjà quelques photos avec son portable. Il envoya les photos à ces parents et ensuite continua sa route. Cela devait bientôt faire 12 photos qu'il envoyaient à ces parents, et une bonne heure qu'il marchait. Il décida de ranger son portable et à la place de marcher pour respirer. Sauf que là il tomba sur quelqu'un qu'il aurait préféré éviter, son ex Joy. Le jeune homme tourna les yeux , il savait qu'elle allait bientôt arriver prêt de lui pour l'engeuler. Comme il aurait dut rester chez lui et dormir comme il avait prévut. Ce n'est pas qu'il n'aime pas Joy, au contraire, mais ces deux là chaque fois qu'il se voit il se dispute à ne plus en finir. Donc , bon ce n'était pas la journée pour cela. Si elle commencerai à lui parler , il lui dirait qu'il prend des photos pour ces parents, et après tout c'est la pure vériter. Cette journée commencais plutôt bien , mais il le doutait bien qu'elle allait très mal finir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy S. Wilson
JoyI have habit to be malicious ; But so adorable .
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 27/03/2009
Age : 25

— So Egocentric
Spécialités choisies»: BLABLA CAUSE TOUJOURS !
Relationships»:
Citation»: L'AMOUR C'EST COMME LE LOTO, SI TU NE PRENDS PAS LE RISQUE DE JOUER, TU N'AS AUCUNE CHANCE DE GAGNER !

MessageSujet: Re: Pas aujourd'hui. [ Joy ]   Dim 12 Avr - 0:52

    Joy aurait pu faire un meurtre dès son réveil . N'ayant, trouver le sommeil que vers 4h00 cette nuit, la demoiselle n'avait fait que tourne et retourne dans toute la demeure n'arrivant cependant pas à s'endormir . Et pour compléter le tout son portable sonna à 8h00 du matin pile . Bien, que cette dernière apprécie ses amis, l'heure n'avait pas été la mieux choisie pour être certain que l'adolescente ne vous enverrez pas balader . Au son de sa voix, l'une de ses copines avait pu comprendre qu'il serait mieux pour elle de faire appel à la môme quelques heures plus tard . Malheureusement, il y avait rien à faire et pas moyen de se rendormir pour la blondinette qui avait terminé sa nuit définitivement à 8h30 du matin tout ça, à cause d'un maudit appel . Blondinette se dirigea directement vers son placard où elle attrapa ses affaires pour la journée et se se conduit finalement en direction de la douche où elle y resta pour plus d'une demi heure . Quand Wilson en ressortit elle n'était pour ainsi dire ni coiffée ni maquillée les cheveux encore trempent, la gamine attrapa son portable en s'orientant en direction de la salle à manger pouvant s'apercevoir que son frère déserter les lieux aujourd'hui . Chez beaucoup on aurait pu directement affirmer qu'il y avait quelque chose de frappant chez l'adolescente . Le fait qu'aussi tôt elle ne prenne rien à avaler si ce n'est de l'eau . Mais le repas du matin n'est pas d'une importance capitale pour Joy, qui dès son plus jeune âge n'a jamais accordé d'attention à ce qu'elle prenait le matin, d'ailleurs la nourriture n'a jamais été un sujet facile pour elle .

    Puis, la demoiselle remonta à l'étage d'où elle était descendue pour vérifier si Josh était partie ou bien s'il faisait preuve d'un peu de présence ce matin, mais à vrai dire Wilson se retrouva seule, ce qu'elle avait du mal à supporter était sans doute la solitude, et passer sa journée enfermée dans cette immense demeure n'était pas à son gout . L'adolescente se précipita alors, dans la salle de bain où elle pouvait alors, finir quelques détails sur son visage pâle, repassant rapidement dans sa chambre afin d'attraper son portable et une veste pour pouvoir sortir faire un tour dans les rues de Londres, même si à présent elle les connaissait déjà toutes par cœurs .

    Blondinette contestait lors de sa marche que nombreux étaient en voyage dans la capitale, il était simple de reconnaitre les habitants aux visiteurs . Ainsi, Wilson faisait preuve d'un comportement étrange cette fois-ci, c'était peu habituel de la voir se promenait seule en plain milieu de Londres, pourtant elle en avait besoin pour réfléchir par moment . Malgré, un caractère bien à elle, et un fort répondant, accentué par son petit côté hyperactif, Joy pose beaucoup de réflexions et de question existentielles qui se cachent notamment derrière ses airs enthousiastes et difficiles à cernés . Seul son frère ou encore Lorenzo peuvent se vanter de critiquer la môme sur ses défauts et qualités . Mais, pour en venir à Enzo, tout n'était pas si simple, du moins plus rien ne l'était, et rien ne semblait s'arranger, même avec le temps . Quand ce n'était pas le brun qui hurlait sur l'adolescente c'était le contraire et ainsi de suite . Bien qu'aux premiers abords la gamine se contente de lui répondre, dans le fond c'est bien différent, vexée et outrée, plus d'une fois c'était les larmes aux yeux que Wilson repartait bien que cela ne se perçoit pas . N'étant pas celle qui a décidé de cette rupture, l'adolescente n'a pas cachée que le fait d'avoir perdu son compagnon a été difficile pour elle, mais ce qui la laissait dans l'incompréhension c'est qu'Enzo s'acharne sur elle, sans même qu'elle ne dise quoi que ce soit .

    Finalement, Joy chassa rapidement toutes ses mauvaises pensées et vieux souvenirs qui ne pouvait la rendre que plus désagréable en y portant attention . Ses yeux de couleurs pâles scruter chaque coin des rues et ses cheveux attachés avec négligence ne cessèrent de virevolter dans le léger vent de la ville . Cependant, quelque chose ou quelqu'un attira très rapidement l'attention de la blondinette qui s'arrêta pendant quelques secondes, laissa échapper un léger soupir comme pour se donner du courage et repris lentement, mais sûrement en direction de la personne concernée . Ouach, c'était Enzo, et ses réactions face à lui étaient souvent imprévisibles, ne sachant pas comment lui-même se comporterait face à elle, il était difficile pour Joy de prévoir les paroles et gestes de ce dernier . Ainsi, l'adolescente se stoppa à nouveau posant son regard avec insistance sur le brun . Il était évident qu'elle cherchait ses mots et cela, se remarquer à 10 kilomètres . Ne sachant pas comment se comporter face à ce dernier, l'adolescente baissa la tête pour observer le sol ne sachant pas quoi rétorquer . Wilson ne savait pas si elle devait s'aviser de lui parler normalement, ou bien si elle n'ouvrait pas la bouche il risquerait de l'agresser encore par des mots blessants, qui plus d'une fois on réussit à rendre furax la gamine .


    « Salut . . . J'ai pas décidée de t'ignorer parce que j'espérai fortement que tu comptes pas recommencer à hurler, mais si c'est le cas je préfère que tu me le dise tout de suite ! J'ai pas franchement envie que tu rétorques des gentilles réflexions comme ta pour habitude le faire depuis un certain moment ! »

    Joy avait rétorquée si vite, qu'il était impossible pour Lorenzo d'en placer une . Appréhendant chacune de ses réponses à présent, Joy espérait toujours que ce dernier ne lui reproche pas de n'être qu'une gamine immature, si ce n'est au moins une seule fois . À cet instant la môme plaça ses mains sur chacune de ses deux poches avant, mettant à disposition de la vue du brun, l'une des bagues que lui-même avait offert à la blondinette, avant de la plaquer quelques jours plus tôt . Quelques fois, la demoiselle désirait jeter ce maudit bijoux au feu ou encore même dans l'eau, là où il lui serait impossible de le retrouvait . Mais, malheureusement c'était toujours le même scénario, il était impossible pour l'adolescente de balancer cette bague où que ce soit la portant encore et toujours . Nombreuses ont aussi été les fois ou Wilson aurait voulue rendre son foutu diamant au brun, mais pourquoi était-ce si difficile de le faire une bonne fois pour toute ? Sachant que ce genre de pierre elle pourrait en avoir des tonnes si elle le désirait ? Pourquoi ? Parce que celle-la provient tout simplement d'Enzo, est donc elle est différente de toutes les autres dans son imaginaire .

    Les yeux de la gamine se reportèrent très rapidement sur le jeune homme sans dire un mot . Les deux mains dans les deux poches avant de son jeans, et dire qu'il y avait encore quelques jours ils passaient leur temps ensemble, ce temps-là semblait bien terminé pour Lorenzo qui ne semblait rien regretter de sa décision et encore frais pour la blondinette qui n'avait plus su comment se mettre si ce n'est même réagir le jour de cette nouvelle qui l'avait vite démoralisé . Pourtant, le plus souvent ce n'était pas la môme qui commençait les réflexions désagréables, mais le brun qui ne lui balançait à la figure que reproches sur reproches . Toujours, les yeux rivés sur son ancien compagnon, la blondinette le lâcha rapidement du regard pour observer à nouveau le sol .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo T. Lawson

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 26

— So Egocentric
Spécialités choisies»: Musique
Relationships»:
Citation»: «Miroir Miroir dit moi qui est le plus beau (a) » LORENZO

MessageSujet: Re: Pas aujourd'hui. [ Joy ]   Dim 12 Avr - 2:50

    C'est se matin que ces parents lui demandèrent des photos, sûrement à cause que Parker leur avait dit que le brun ne faisait rien de ces journées. Car effectivement il s'enfermait dans son dortoir et s'amusait drôlement avec sa guitare, ou il fesait tout simplement des cascades , comme par exemple sauter sur le divan pendant que ces compagnons était prêt. Il riait mais eux, lui disait qu'il n'allait pas bien dans la tête. Tout ca car quelques fois il passait l'aspirateur en chantant à tue tête et en dansant. C'est donc à se moment qu'il décidèrent de ne plus le mettre sur cette corvé, mais sur celle de s'assurer que le dortoir était belle et bien propre. Le jeune brun avait été déçu de ne plus avoir ce rôle, mais sa ne l'empêchait en aucun cas de s'enfermer dans sa chambre avec sa guitare. D'ailleurs la dernière journée qu'il avait été seul avec celle-ci, la guitare, il avait réussi à composé une chanson. Mais quand il eut terminé il se dit que cette chanson faisait un peu trop référence à Joy. Cela faisait déjà quelque temps que le jeune brun n'écrivait que sur la jeune blonde, preuve que ces sentiments envers elle n'était pas encore partie, mal était belle et bien là encore. Donc, quand ces parents disaient qu'il ne faisait rien , ce n'était pas vrai , car il passe ces journée à pensé à une manière que ces chicanes avec Joy s'arrête, que se jeu enfantin s'arrête enfin. Il est plus que tanné de ces conneries qui font preuves que les deux jeunes ne sont pas plus matures l'un que l'autre à se prendre de cette façon là. Il avait donc décidé qu'il irait prendre des photos pour faire plaisirs à ces parents d'amour et aussi pour leur prouver qu'il ne fesait pas rien. Mais qu'il faisait bien quelque chose de ces journées. Il leur avait envoyé aussi une chanson pour leur montré son talent à composé. Cette chanson portait sur la famille, et il l'avait bien sûre écrite avec son frère , Parker. Il en avait été très fier jusqu'a maintenant. Mais plus il y pensait plus le fait d'écrire des chansons sur le sujet de l'amour, le rendait nerveux. Lui qui détestait en quelques sortes son ex petite amie, en était rendut à écrire sur elle. Vraiment il ne savait plus ce qui ne tournait pas rond dans sa tête. Cela faisait quelques temps qu'ils prenait divers photos de la ville, comme les soldats habillé en rouge, ou de charmantes demeures digne des riches , ou bien des gens qui gagnaient leur vie, il prit aussi en photo lui même fesant de drôle de figure. C'est en regardant les photos et en souriant qu'il vit une photo de la jeune femme. Il soupira et reprit son petit air de matcho et continua sa route. Il détestait l'avoir dans la tête , après tout elle n'était pas mature et se prenait pour une gamine. Avoir sus qu'elle était comme cela, il n'aurait jamais sortie avec elle et serait sortie avec une autre. Surtout que si il lui faisait du mal, son ami josh, qui est le frère de la blonde, lui monterait sur le dos, et sur se point , le jeune homme est fort. Donc Lorenzo préférait s'en tenir à dire des stupidités à sa soeur. Et en parlant d'elle , il la vit dans la rue, et ne voulant pas passé à côté d'elle il essaya de trouver un autre chemin, mais trop tard car elle l'avait déjà vut, et le pire était qu'il ne voulait pas recommencer ces engeulades avec la jeune blonde. Mais il allait devoir assumer et recommencer. Il ne voulait pas la regarder et surtout ne pas lui parler. Mais il fut bien oubliger. Il avanca tranquillement et reprit son petit air frustré mais en même temps assez mignon. Il regarda Joy dans les yeux et fit comme si il la détestait , sérrant un peu les lèvres et se croisant les bras. Il aurait voulut lui dire quelque chose du genre , ' Ah qu'elle belle suprise. ' mais se retenue. Quand il arrivait pour lui dire un bonjour, la jeune femme commenca brusquement, comme cela à parler. Bref il l'écouta et la vit mettre ces mains dans son pentalon. Il vut belle et bien la bague qu'il lui avait offerte, et fixa quelques temps ces poches de vestes cherchant une expliquation. Mais tout se qu'il fit c'est ranger son portable dans ces poches de pantalon et la regarder. Elle avait maintenant fini de parler, et elle avait en plus oser couper la paroles au bruns. Cela elle allait le payer assurer. Sur ce coup, elle n'avait pas été la plus forte. Si elle voulait jouer à ce petit jeux , il est le meilleur, donc se serait facile pour lui. Elle aurait juste à suivre la petite. Finalement il la regarda et se recroisa les bras, comme pour se donner plus de puissance.

    « Oh ! Parce que tu pensais que j'allais laisser mes répliques parce que tu viens de parler. Chérie tu me connais mal. Sérieusement, t'as fait quoi à tes cheveux se matin ? Je t'ai jamais vut aussi magni... aussi laide. »

    Oui il adorait l'appeler chérie, il trouvait que sa faisait mignon et surtout qu'il s'imaginait bien l'appeler comme cela. Quand il sortait avec elle , c'était aussi cela son surnom. Il l'avait garder pour encore plus mettre de piquant à leur dispute. Il savait bien que quand il disait cela il était complètement craquant. D'ailleur le jeune homme avait confiance en lui et savait ce qu'il faisait. Mais parfois la vantardise emportait sur tout ces défaults. Il est du genre a se dire le plus beau du monde et surtout le plus intelligent. Mais pourtant , et il le sais bien, il ne l'est pas. Quand il parla de ces cheveux il allait lui dire un compliment mais changea vite les paroles pour des plus diaboliques, typiquement lui -même. Quelques fois , il se pensait dans le clan de Lucifer au lieux de celui de Dieux. Parfois il se sentait cruel à un certain qu'il en avait presque des remorts. Non , Lorenzo n'a jamais de remord, il est du style a pensé à se qu'il dit et être sûre qu'il veut vraiment dire cela. Donc dans un sens , il la trouvait magnifique. Mais ce qui le surprenait encore fut le fait qu'elle avait encore cette bague, celle qui lui faisait rappeller les bons moments avec elle. Ceux ou il était collé avec elle et ou il l'embrassait. Il avait toujours aimé la manière dont elle le collait et l'embrassait. Il avait été pour la première fois de sa vie heureux dans une relation. Mais comme c'était sa première petite amie, il avait peur de lui faire du mal et c'était complètement retourner contre elle pour lui simplifier. Il dépensait alors de l'énergie à l'hair, à la place de l'aimer. Il dégageait des ondes négatives autour de lui au lieu de des positives. Et juste vous dire que dans un certain sens, se n'était pas si bien que cela. Tout ce qu'il sortait de sa bouche en présence de la jeune femme était des simples stupidités qui, la dessus il le savait, lui faisait de la peine. Mais pourquoi lui faire autant de mal , et y prendre un plaisir fou ? Même lui ne savait pas les réponses et il aurait aimé les savoir. En réalité tout ce qu'il aurait aimé faire aurait été de la prendre dans ces bras et de lui dire qu'il l'aime et de l'embrasser. De se faire pardonner. Mais à la longue il se disait qu'il ne devrait pas faire cela et de rester ou il en était avec celle-ci. Et puis si elle l'aimait, elle aussi, que Joy le lui prouve. Le jeune homme mérite qu'elle sois précise avec lui en tout les sens. Ces parents lui posent souvent des questions sur la demoiselle et leur répond qu'il n'a pas de nouvelle d'elle. Comme cela il évitait bien des questions , comme celle sur la sexualité. La dessus ces parents étaient tellement achalant, qu'il était heureux de ne plus avoir de petite copine. C'est donc comme cela qu'il se retrouvait devant la jeune blonde qui en la regardant bien ne semblait pas le moindremant bien avec tout cela. Il fit un regard triste pendant un moment la jeune femme il éprouvait du regret et aurait aimé lui dire , ou plutôt faire, une déclaration d'amour. Mais il se retenut tout de même. Le brun regarda la jeune feme d'un air coquin et drageur. Ensuite il reprit un peu son air frustré. Il ne voulait pas qu'elle remarque quoi que se soit sur son amour pour elle. Et sur se sujet , il aimait mieux voir sa réaction à la bétise qu'il venait de faire. Il la regarda dans les yeux en souriant un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy S. Wilson
JoyI have habit to be malicious ; But so adorable .
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 27/03/2009
Age : 25

— So Egocentric
Spécialités choisies»: BLABLA CAUSE TOUJOURS !
Relationships»:
Citation»: L'AMOUR C'EST COMME LE LOTO, SI TU NE PRENDS PAS LE RISQUE DE JOUER, TU N'AS AUCUNE CHANCE DE GAGNER !

MessageSujet: Re: Pas aujourd'hui. [ Joy ]   Dim 12 Avr - 4:26

    Joy n'avait rien sorti de déplaisant dans sa réflexion . Mais, avec l'impulsivité du jeune homme, elle aurait dû se douter que ce dernier n'aurait pas très bien pris sa remarque, en le lui renvoyant 10 mille fois pire . Mais, malgré tout l'adolescente a son répondant aussi et ne peut donc se permettre de se taire et donner raison à Lorenzo . C'est vrai, Wilson n'avait pas forcément fait preuve de beaucoup de tact dès lors qu'elle s'était approchée de son ex compagnon, mais elle ne savait plus comment agir la première face au brun, la gamine ne savait plus comment agir à ses côtés . Même, avec tous les efforts du monde pour faire comme si de rien n'était, comme si à chaque rencontre sa susceptibilité était profonde, y en avait assez pour la môme qui se sentait que plus navré de jour en jour de n'être arriver qu'à un stade de non retour, ne sachant pas comment ils avaient fait pour en finir de cette façon . Pourquoi, le brun détestait-il Joy aussi subitement, c'est vrai elle n'était pas été la petite amie parfaite, mais jamais elle ne s'était permis d'aller voir ailleurs, jamais elle ne lui a manquer de respecter . Peut-être avait-elle semblait trop peu sérieuse, mais il est vrai qu'elle est jeune et pour elle se retrouver du jour au lendemain avec quelqu'un n'a pas été chose facile . Mais, il y a cependant, pas une seule fois ou l'adolescente avait cessé d'aimer son petit ami . Ce que n'avait avant tout pas assimilée la gamine, c'était sans doute ce renversement soudain de tempérament à son égard . Tout à coup il se mettait à lui hurler dessus et à lui reprochait le monde entier, comment veut-il que Wilson se taise et accepte toujours ses réprimandes .

    Cette bague ? Était-ce vraiment une bonne chose pour elle de désirer la garder ? Puis finalement, que lui rappelle t-elle vraiment ? Peut-être ce que Lorenzo était avec elle avant ces derniers jours . Ce bijou lui avait sans doute porté malheur, puisque très peu de temps après, ce dernier décidait de plaquer la demoiselle restant dans de très vagues explications, qui ont d'ailleurs, suffis à la môme . Pourtant, c'est grâce à elle que la miss, se souvenait encore des meilleurs moments passés auprès d'Enzo, c'est celle qui lui laissait encore une trace positive du mec qu'elle l'aimait, car on ne pouvait pas se mentir, si ce que lui disait le jeune homme lui faisait mal, c'était tout simplement parce que ses sentiments n'affaiblissaient pas à son égard . Elle qui ne pleure jamais ou presque, depuis sa rupture n'avait fait que ça, beaucoup remarqués que son moral n'avait pas été le même, ainsi ses notes changés aussi, mais peu du genre à se plaindre tout le temps, même son frère n'était pas apte à se rendre compte que tout aller de travers pour elle, dès lors que son ex eut mis un terme à leur relation . Joy avait complètement déparée . Blondie ne la jamais forcée à sortir avec elle et s'il pensait trop mal la connaitre pour se poser avec elle et l'accepter avec ses qualités et défauts, c'est de sa faute . Bien sûr, à présent elle aurait aimé être la petite amie parfaite, trouvant que son rôle avait été très mal jouer de sa part . Mais, il avait fallu en arriver à la rupture pour que la môme s'en rende sérieusement compte .

    Finalement, s'en suivi d'une réponse de ce dernier, encore une fois il la critiquait, alors que Joy lui avait tout simplement rétorquée de ne rien lui répondre s'il devait tout justement agir de la manière don il venait de le faire . D'ailleurs, cela faisait bien sourire l'adolescente d'une façon ironique, pour effacer rapidement son désarrois et sa perte de repère, dès lors qu'il commence à agir de cette manière . Wilson, releva la tête fixant Enzo sans relâche, s'il avait su tout ce qu'il traversait l'esprit de la gamine à ce moment précis, il serait plutôt bien surpris . La môme en avait marre chaque jour de faire semblant, semblant que tout est rose et qu'aujourd'hui il ne représente plus rien pour elle . C'est faux et quiconque connait Joy, sait que ce n'est que mensonge .


    « O, mais je suis désolée ENZO, mais je ne me vois pas pourquoi j'aurai attaché correctement mes cheveux pour quelqu'un que je ne pensais pas croiser ! Tu es tellement parfait que j'aurai pu faire quoi que ce soit je ne t'aurai jamais égalé, j'en suis bien désolé ! »

    Ainsi, la demoiselle reporta son regard ailleurs, sur des personnes d'un certain âge plus exactement . Ils souriaient tous les deux, sans doute à la vue de deux jeunes se disputant, alors qu'eux devaient se connaitre depuis de longues années, et pourtant finiront leur vie ensemble . Mais, pour l'adolescente il n'avait rien de drôle à toujours se blessait sans même savoir où cela la conduirait vraiment . . .

    « M'appelle plus comme ça ! Tu nommes qui tu veux de cette manière, mais plus moi ! »

    Malheureusement, Enzo sortait rapidement de telles critiques que cette dernière n'avait même pas fait attention au mot qu'il n'avait pas terminé . Pour tout avouer, Joy arriver au point de craindre son ex compagnon, elle regrettait qu'ils en soient arrivés à ce stade . Mais, blondie ne pouvait tout de même pas lui sauter dans les bras en lui disant qu'elle voudrait arrêter ce jeu stupide et ces disputes qui n'auraient même pas lieu d'être . Son regard ne cessait de virer d'un côté puis de l'autre n'osant pas observer ce dernier dans les yeux, les dernières fois, qu'elle l'avait observé avec insistance il lui avouait qu'il ne voulait plus que cette relation dure, qu'il l'aimait, mais elle n'était pas capable de le lui renvoyer en retour . Blondinette ne cachait pas son désarrois à son tour de se trouver en face de lui comme une idiote, si lui ça ne lui faisait pas plaisir de se retrouver face à son ex petit amie prenant un malin plaisir à faire des réflexions qu'il sait pertinemment qui feront mal . La demoiselle à son tour aurait préférée évitée son regard au moins une fois . Malheureusement, il semblerait que même en ville ce ne soit pas chose possible .

    Cependant, Joy sentait le regard de Lorenzo sur la bague qu'elle portait encore . Pendant l'espace de quelques secondes la blondinette hésita, mais après un instant de silence et réflexion, blondie retira les mains des poches de son jean et retira la bague qui se trouvait à la main droite, observant le diamant comme si c'était la dernière fois, quelques instants plus tard cette dernière lui tendait la bague qui lui appartenait avant elle . L'adolescente ne voulait plus la garder . Elle lui revenait, il pouvait la jeter au feu, dans l'eau, tentait de la démolir, c'est à nouveau la sienne à présent et Wilson ne pouvait se l'approprié . Par cette action, la môme n'avait pas espérée qu'elle ferait réagir Enzo, mais juste lui faire comprendre si pour lui c'était à présent fini, Joy ne le forcerait pas à revenir à ses côtés, bien qu'elle aurait souhaitait que tout se termine de cette manière .


    « Reprend la ! J'aurai dû te la passer avant, mais j'en profite que tu ne sois pas complètement énervé pour te la rendre . Faisant ce que tu veux à présent, tu n'as qu'à lui faire autant de mal que ce qu'il t'arrive d'en faire avec des personnes que tu étais censés aimer . » Finalement, la demoiselle marqua un temps d'arrêt, c'était bien la première fois que Joy était si calme et désorienté . Jamais, aurait-elle pensait avoir pu l'aimait autant . Ainsi, la blondie baissa la tête en souriant d'une manière navré, avant de relevait le regard quelques secondes après, en cherchant à se justifier sur ce geste et cette remarque . « Je pensai pas, que je m'étais attaché autant à des gens qui ne faisaient que me détester en fait ! Je savais pas qu'on pouvait être aussi perdue pour une personne qui a n'a rien à faire ! » C'était étrange de voir blondie sourire de cette manière . Elle qui a pour habitude de sauter partout, l'adolescente se contenta de garder les deux mains dans sa poche et d'observer le brun timidement, mais avec acharnement .

_________________


Dernière édition par Joy S. Wilson le Ven 20 Nov - 2:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo T. Lawson

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 26

— So Egocentric
Spécialités choisies»: Musique
Relationships»:
Citation»: «Miroir Miroir dit moi qui est le plus beau (a) » LORENZO

MessageSujet: u   Dim 12 Avr - 7:18

    Après réflexion et discusion avec Parker , son frère il avait conclu qu'il devrait arrêter de jouer les dures avec la jeune femme et de lui avouer qu'il faisait cela car il avait peur, mais peur de quoi ? En faite comme c'est sa première petite amie il a peur de tout. Il a peur de ne pas être à la hauteur du couple alors il dit qu'elle fait cela pour se remonter. Il n'a jamais eux d'autres expérience avant elle donc il se remet toute ces inquiétudes sur le dos de la blondinette. Il a peur de la décevoir ou bien de lui faire peur avec une parole ou avec un geste. Il a donc décidé de se la couler douce en étant méchant avec elle , bref en lui disant des insultes de toutes sorte. Mais parfois il est dure de jouer un rôle en permanence. Mais pour le moment il se plait bien dans la peau d'un dure à cuir. Et d'ailleurs si il fait cela c'est pour se cacher lui même d'un peur , d'une timidité et d'une inquiétude. Mais le jeune se sent un peu triste de devoir lui faire cela, finalement il ne regrette en rien ce qu'il lui disait. Il l'aimait peut être mais si il serait avec elle qu'est-ce-qui fait dire qu'il serait heureux ? Si elle le tromperait avec une autre garçon ? Ou encore si elle n'allait pas tout simplement fixé des limites les empêchants d'être libre, il ne voulait pas non plus qu'elle sois distante comme les autres jours. Tout ce que le jeune homme voulait c'est qu'elle sois à coté de lui en petite amie. Seulement qu'elle l'aime et qu'elle le lui prouve. Pour le moment il n'était même plus sûre de rien sur terre. La première chose est ces sentiments envers dont il ne sais pas si c'est encore réciproque. Il l'espérait bien.

    C'est en photographiant un petit oiseau qu'il c'était rappeler pourquoi il avait sortie avec la jeune femme, car c'était une des premières à avoir été gentille avec lui. Et comme elle a toujours été la seule, cela était donc unique. Il aurait aimé dire qu'il l'aimait , mais pour l'instant ce serait lui mentir pour la simple et bonne raison qu'il n'est même plus sûre si il est bien lui en disant toute ces conneries à quelqu'un qu'il aime bien. Ah que les choses devenaient compliqué. C'est donc pourquoi il décida d'envoyer un SMS à la jeune femme , mais au dernier moment il le suprima et continua de marcher dans les rues jusqu'a ce qu'il trouve la jeune femme et qu'elle lui adresse la paroles sans même qu'il ne put lui dire un seul petit mot. Le jeune homme fut en quelque sorte déçu de sa réaction mais comme il aime bien jouer les dure matchos et méchant avec elle , il a donc dit encore une fois une stupidité. Et comme cela le blaissé lui aussi en même temps , il n'avait plus rien d'autre de méchant à dire. Mais on trouve toujours un petit quelque chose.

    Lorsqu'il était jeune , ces parents répétaient sans cesse que sans l'amour la vie ne serait pas belle. À se moment se fut Lorenzo qui comprit bien le message, mais il faut croire que le temps à changer et que maintenant c'est son frère , Parker, qui en a tiré une leçon. Car de son côté le jeune brun n'a pas trouvé trop trop l'amour. Et d'ailleurs il préfère en rester là pour le moment. Car présentement dans sa tête les choses ne sont pas très clair et il préfère faire un grand ménage du printemps avant que tout ça ne fasse un trop grand bordel et qu'il ne s'y retrouve bientôt plus. Oui, il en était rendut là.

    Comme il avait maintenant la jeune femme , blonde , prénomé Joy devant lui, il devait lui parler. Mais comme elle avait commencé , cela l'avait vexé et il en avait donc profité pour critiquer ces cheveux. Il n'avait rien d'autre à prouvé et puis c'est la phrase qui sortie. En se moment il avait autre chose à pensé que de lui sortir des insultes par ci et par là. Comme si il n'avait que cela à faire et qu'il passait ces journés à en trouver et a les noter dans son agenda. Il avait autre chose à faire comme prendre des photos pour ces parents, s'arranger pour espionné Parker quand il était avec une fille, et aussi voir ces amis. Et ces temps-ci il ne les voit plus beaucoup. Donc , il avait autre chose à foutre que de la voir. C'est donc en jouant les jolies matchos qu'il lui répondit.


    « Mais là dessus tu as raison et je te l'accorde, je suis la perfection incarner comparé à certaine personne ici présente dont je ne citerai pas. T'as finis de jouer à des jeux de gamins en me répliquant séchement ? C'est stressant pour une réputation se trainer avec une jeune fille de ton calibre. »

    Oui, le jeune " Enzo" aimait bien rire d'elle dans un certain sens. Il aimait lui parler d'un sec et très sévère comme si il était son papa. Et d'ailleurs il n'aurait pas aimé être dans les culottes de celui-ci à avoir une fille pareil. Il comprenait un peu plus pourquoi elle était ici maintenant. Car ces parents ne pouvait plus suporter une gamine de son genre. Donc la solution était dans se collège ou il y a les dortoirs. Ah ! Il aurait dut se méfier plus tôt. Mais la gaffe est faite.

    « Pourquoi , sa te mais en rogne chérie ? Voyons , c'est comme toi , tu m'appelles Enzo, alors moi je vais t'appeler Chérie. Et t'a aucun pourvoir la dessus. Quand tu seras ma mère tu pourras me dicter quoi faire. Mais à se que je sache tu ne l'es pas encore. »

    Sur ce point là il était très fier de lui . Parfois il aimait tellement être cruel que c'était une partie de plaisir pour le jeune homme. À tout coup il lui lançait des stupidité de ce style et dans sa tête , sa le faisait bien marrré. Mais la jeune femme , elle , ne semblait jamais s'amuser. Elle fesait toujours mine sérieuse et frustré contre lui. Pourtant il le savait bien , elle avait de la difficulté à dire des stupidités sur lui car elle s'en voudrait. Le jeune homme était très ventard, mais il le savait , et d'ailleurs son frère lui reproche, qu'il n'est pas parfait. Personne n'est parfait sur cette terre. Mais bon , il aime bien énerver la blonde en disant qu'il est le plus parfait et qu'elle est tout le contraire; la première expérimentation de Ève. Donc , inculte et idiote. Cette insulte, il ne lui avait jamais dites. Car il trouvait que se serait très méchant. Mais si elle le critiquait , il serait quoi lui dire.

    Il regardait cette bague. CETTE BAGUE ! Elle l'avait gardé, se qui impressionna le jeune homme. Il pensait qu'elle l'avait jeter ou tout simplement décapiter, ce qu'il aurait bien aimé après tout. Mais non , elle l'avait gardé, ou plutôt pas enlevé de sur sa main. Il fut quand même heureux intérieurement dans son coeur. Mais sa tête , elle , ne voulait pas de sentiments du genre , touché par ce phénomène. Donc il dut se réssoudre à simplement la regarder sans expression faciale. Il la regarda bien , et quand il vut qu'elle ôtait ces mains eu un peu peur. Et quand elle ôta la bague , son coeur fit un grand saut et le lacha d'un seul coup. C'est alors qu'il se demanda si elle n'allait pas la changer de doigt, en tout cas il espérait. Elle venait de touché LE point sensible de leur relation. Quand elle lui tenda , il la prit nerveusement en tremblotant. La jeune femme put le remarquer. Il fit mine déstabilisé , il était complètement sous le choc. Il regarda la jeune femme appeuré et énervé. Il eu quelques larmes. OMG ! Il allait pleurer. Lorenzo Tyler Lawson allait pleurer pour la première fois de toute son existence , et pour une fille. Sa alors , que c'était rare. Il regarda la jeune femme avec tristesse.

    « Tu .. Tu .. Tu .. T'as pas le droit de faire cela ! Je te l'interdit strictement. C'est TA bague. Et c'est MOI qui te l'ai donné. Tu était sensé la GARDER. Pas de me la redonner à cause que j'ai dit que tès cheveux était pas beau. »

    Il avait dit tout cela en criant sur elle. Et en accentuant dans les mots telle que , Ta , Moi et garder. Il était complètement déstabilisé. Il ne pensait jamais qu'elle pourrait lui faire cela un jour. Elle venait de toucher le point faible du jeune homme. Qui n'avait jusqu'a maitenant , pas pensé une seule seconde qu'elle pourrait lui faire ce coup. Cette bague représentait pour Lorenzo , le début de leur relation et tout leur bons moments ensemble. Chaque fois qu'il la voyait et qu'un sourire appparaissait sur son visage , content de la retrouvé. Il souriait à pleine dents dans se temps et la collait sentant sa bonne odeur.

    « Tu veux me tuer ou quoi ? »

    Finalement aussitôt qu'elle baissa la tête il la regarda timidement. Il ne savait pas trop trop comment réagir avec celle-ci après l'avoir fait autant souffrir. Mais la première chose qu'il fit fut d'ouvrir sa main et de regarder plus attentivement la bague. Il la regarda avec un peut de peine et aussitôt qu'une larme toucha à celle-ci, il se frotta les yeux en espérant qu'elle ne l'avait tout simplement pas vut pleurer. Oui, une larme avait couler. Même lui fut des plus surpris. Lorenzo n'avait jamais espéré pleurer à cause d'une fille, mais encore moins à cause d'une bague. Ce n'était pas comme si il était fiancé avec elle. Mais après tout se serait un bon point. Au début il voulait la demandé en fiancaille, mais avait finalement décidé de la lui donner comme cela.

    « Je voulais te fiancé... Je l'aurais voulut , encore aujourd'hui. Mais après toutes mes erreurs, jamais je ne pourrai me faire pardonner. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy S. Wilson
JoyI have habit to be malicious ; But so adorable .
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 27/03/2009
Age : 25

— So Egocentric
Spécialités choisies»: BLABLA CAUSE TOUJOURS !
Relationships»:
Citation»: L'AMOUR C'EST COMME LE LOTO, SI TU NE PRENDS PAS LE RISQUE DE JOUER, TU N'AS AUCUNE CHANCE DE GAGNER !

MessageSujet: Re: Pas aujourd'hui. [ Joy ]   Dim 12 Avr - 16:12

    Pourquoi les deux étaient-ils incapables de faire dans la simplicité ? Pourquoi ne pouvaient-ils pas rompre d'une manière plus simpliste ? Ou peut-être même qu'ils auraient pu décidaient de rester en bon terme, malgré tout . Et bien non, il fallait que tout ça, soit si complexe et que tout le monde se hurlent dessus, parce que l'un comme l'autre était incapable de gérer la chose . En toute honnêteté, Joy aurait été incapable de rester avec son ex compagnon, sa manière d'avoir rompu avait été si brutale et confuse, que la miss aurait préférée se contenter de tenter malgré tout de l'oublier plutôt que de faire comme s'il ne s'était jamais rien passé entre eux . Si malgré son caractère quelque peu distrait depuis le début de leur relation, il y a jamais une fois ou la môme avait cessé de l'aimait, strictement aucune, bien que les disputes se sont voulues comme très fréquente les derniers jours, la gamine n'a pas su arrêter de penser à lui jour et nuit, il y a pas un jour ou le prénom de ce dernier ne retentissait pas dans les paroles de l'adolescente . Cependant, Joy n'arrivait pas à comprendre le choix subitement du jeune homme, il n'avait pas été clair dans ce qu'il disait, mais en même temps, blondie ne l'avait pas été non plus et n'avait pas pas cherchée plus loin que les paroles du jeune homme, qui étaient suffisantes pour l'abasourdir complètement . Wilson, avait certainement un caractère immature très souvent, mais il faut savoir que les gens ne savent pas non plus ce qu'ils veulent . Un coup, miss se pose trop de questions et de l'autre elle s'amuse trop . . . Comment, voulez-vous faire quand votre entourage n'est même pas fichu de se mettre d'accord sur les attentes à son égard ?

    Malgré, les réflexions typiques du jeune homme, Joy n'était pas horrible . Blonde, aux cheveux longs et au teint pale elle était alors, connue pour être l'anglaise de base . Fine, on peut constater par sa corpulence qu'elle ne doit pas être le genre de personne à prendre un kilo à chaque fois qu'elle avale un morceau de gâteau . Son style rester plus ou moins décontracter tout en restant par la même occasion féminin et classe . Aujourd'hui, la demoiselle avait rapidement attachée ses cheveux, mais cela était à son habitude ce qui avait tendance à donner un petit côté sauvage à sa personnalité . Quoi qu'on en dise beaucoup de jeunes filles de son âge se peigner de la sorte . La môme était le genre de personnalité, à ne faire que trop attention à son style vestimentaire, son maquillage en gros son physique, mais il est important pour elle de savoir comment partir lorsqu'elle ne reste pas chez elle . Avoir bon caractère n'est pas suffisant à son gout pour être acceptée et respecter . D'après elle le physique fait bien plus que le tempérament . Mais, c'était sans doute parce que le brun connaissait bien la demoiselle, qui savait comment lui faire mal et sur quoi jouer . . . Si, son but était de lui faire le plus mal possible et la démoralisée, il avait gagné . Joy avait très rapidement perdu pieds depuis sa rupture, et son enthousiasme n'avait fait qu'être voilé de jour en jour, se sentant impuissante devant autant d'agressivité de la part de Enzo, et ne pouvoir rien faire était la pire chose pour blondie .

    Ainsi, l'adolescente n'avait à partir de la plus, su comment réagir chaque fois qu'elle rencontrait Lorenzo . Elle ne savait pas si elle devait se taire et faire comme si de rien était, en pensant que le brun ne dirait rien . Ou bien s'il allait encore l'agressait par ses réflexions blessantes à laquelle la môme serait obligée de répondre à contre coeur . Joy, avait beau chercher ce qui lui valait toute cette amertume, elle ne trouvait pas la réponse pour que le brun soit aussi remonté contre elle . Elle ne l'avait pas trompé qu'on sache, elle était distraite certes, mais elle ne méritait pas tant de réflexions .
    Cependant, il avait fallu que l'adolescente se retrouve confronté encore une fois à son passé proche . Dans l'école c'était déjà pas de chance, mais dans les rues de Londres, c'était carrément la poisse .


    « Lorenzo ! Tu n'es pas parfait ! Tu es même loin de l'être ! Le plus immature de nous deux à présent, ce n'est pas toujours la même, mais bien toi ! Moi, je ne viens pas te hurler dessus pour un rien et je ne me permets pas de dire que je suis parfaite, quand c'est tout le contraire ! »

    Y en avait marre . Joy l'aimait et l'aime toujours à présent . Mais, se faire toujours et encore rebaissait pas un type aussi prétentieux que lui était de trop . Partie, comme c'était à se laisser faire, cette dernière serait fichue de se mettre à pleurer . Blondie n'avait d'ailleurs pas hurlée, bien au contraire son ton était si calme . C'était tellement étrange de la voir se conduire ainsi, alors que le plus souvent Wilson ne cesse de sauter partout . Mais, c'était une différence avec Enzo, encore une pouvons-nous dire . Pourquoi arrivait-ils tous deux à un stade de non retour ou l'un comme l'autre ne faisait que se lancer des reproches à la figure dans l'espoir de se faire le plus mal . Pourtant, la-dessus il fallait avouer que Joy était perdante . Trop prétentieux et sûr de lui, ce dernier ne devait pas regretter sa mauvaise fois au contraire de blondie qui tentait, tant bien que mal de contrôler ses mots .

    « Parce que tu n'as plus à m'appeler comme ça ! Comme par conséquent je ne te nommerai plus Enzo, mais Lorenzo, puisque c'est ce que tu veux . . . Et je suis bien heureuse de ne pas être ta mère, je n'aurai pas supporter comme mon fils soit aussi prétentieux que ce que tu les . »

    Ainsi, la blondinette ne cessa d'observer avec insistance sur le jeune homme . Elle ne savait plus comment elle devait réagir face à ses multiples reproches et parole blessantes . Cependant, il y a plus que dans les mots qu'elle ne savait plus comment se conduire à ses côtés, entre se taire ou lui répondre, décidait de tourner les talons et lui dire la vérité, quoi qu'il en soit tout finirai en échec, c'était si bien partie pour . Ayant profité qu'Enzo ne soit pas totalement énervé la gamine lui avait rendu la bague qui ne devait plus rien signifiée pour elle à présent . Ces derniers jours, ce bijou lui avait fait plus mal qu'autre chose, lui rappelant tous les moments qui ne reviendront peut-être jamais . Blondie n'avait été certaine de vouloir faire ce geste et c'était contre son propre gré qu'elle l'avait fait, mais si c'était vraiment la fin de leur relation pour ce dernier, la môme respecter son choix, mais avant il devait récupérer Sa bague . Cependant, l'adolescente remarquait l'expression de surprise sur le visage de son ex compagnon, aurait-elle toucher le point sensible en si peu de temps ? Mais, miss ne disait rien, elle ne pouvait être certaine des sentiments d'Enzo à ce moment précis . En prenant cette initiative, blondinette n'avait pas désirée lui rendre le mal que lui avait fait avec ses mots . Simplement lui rendre ce qu'il lui appartient .

    « Ça n'a rien avoir avec ce que tu as pu dire ! Je ne la récupérai pas ! Elle est de nouveau à toi maintenant ! Fais en ce que tu veux, mais si notre relation est bien terminée pour toi, alors je préfère ne pas garder quoi que ce soit qui t'appartienne . »

    Pour changer, le brun lui avait encore hurlé dessus . Elle était censée la garder, certainement, mais elle ne pouvait plus, plus se permettre de garder la seule chose qui lui rappelait encore le côté positif de son ex petit ami . Le pire dans toute l'histoire c'est que malgré tout elle l'aime encore, ne sachant pas comment c'est possible, ses sentiments ne se sont jamais affaiblis pourtant à son égard . C'est de cette manière qu'elle ne compris pas l'effet de surprise lorsqu'elle pris cette initiative de tendre la bague à Enzo . Il semble tellement la haïr à présent et pourtant il lui hurlait dessus pour qu'elle garde une bague qu'il lui avait offert lorsqu'ils étaient encore ensemble . Puis s'en suivi finalement d'une question du brun, que Joy ne donne réponse, simplement parce qu'il devait encore poser une telle réflexion sous le coup de la colère . La gamine était tellement désorientée qu'elle ne ressentait aucune rancœur pour toutes les reproches, que ce dernier lui avait faite en si peu de temps . La môme, n'avait alors fait que baissée la tête observant chaque coin et recoin de sol, elle se doutait que ce qu'elle avait fait risquer de ne pas améliorer leur discussion, mais s'il voulait que cette rupture soit à présent officielle, pourquoi l'adolescente devait s'obstiner à garder un bijou qui ne lui ferait que trop repensé aux instants passés .

    Cependant quelque chose ne pouvait que retenir son intention . Jamais en quelques mois elle l'avait vu faire ça . En relevant la tête quelques secondes après, le jeune homme se frottait les yeux, la bague dans la main inverse . Lorenzo regrettait-il alors tout ce qu'il c'était passer en si peu de temps ? Tous ses hurlements qui étaient à chaque fois destinée à blondie .


    « Quoi ? Tu peux pas être sérieux quand tu dis ça ? Puisque quelques jours après je te rappelle que c'est toi qui m'a plaqué ! Et tu sais quoi ? Malgré tes réflexions blessantes et tes reproches qui le sont toutes aussi, je t'aime encore ! Je me sens vraiment stupide tu vois et la t'aurai raison de le dire ! »

    La il ne pourrait pas lui demander d'être plus clair . Cette dernière venait à présent de lui avouer ce qu'elle pensait de lui à quelques mots seulement . Oui elle l'aimait encore, il fallait vraiment être idiot pour ne pas le voir . Mais, si c'était vraiment elle qui avait tout gâchée ? Si le fait de se sentir impuissante face à cette situation, n'est autre que parce qu'elle en serait la cause ? . Mais, bref . L'adolescente leva la tête pour regarder le vide quelques secondes et à nouveau le brun . En gardant les deux mains dans les deux poches avant de son jean . C'était si étrange de voir, blondinette aussi calme, mais en même temps elle ne réalisait pas forcément la dernière réflexion du jeune homme . De toute évidence il avait décidé de rompre avec elle et même en l'avouant qu'elle aimait toujours, il y a pas grand espoir pour qu'elle récupère son ex compagnon, malgré tous les efforts du monde . Contrairement à Enzo, le ton de la demoiselle était calme, elle souriait tristement c'était certain, mais elle ne lui hurlait pas dessus et sa manière de sortir les choses, n'était pas fondée sur des reproches .

_________________


Dernière édition par Joy S. Wilson le Mer 26 Aoû - 3:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo T. Lawson

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 26

— So Egocentric
Spécialités choisies»: Musique
Relationships»:
Citation»: «Miroir Miroir dit moi qui est le plus beau (a) » LORENZO

MessageSujet: Re: Pas aujourd'hui. [ Joy ]   Dim 12 Avr - 18:48


    Une conte de fée est censé se terminer bien , il y a des évenements qui arrivent pour séparé le prince se sa princesse, et parfois elles sont difficiles. Mais quand c'est rendut que les deux se geules dessus dans jamais s'arrêter, il y a un petit problème. Et c'est quand tout déraille qu'on ne sais plus comment va se terminer la fin. À part seulement si on a lut se conte de fée des dizaines de fois. Mais le conte de fée de la princesse Wilson et du prince Lawson , n'en était plus un depuis quelques temps, depuis que le jeune homme avait décidé que tout était fini entre les deux et qu'elle était le problème du couple. La fin de se conte , personne ne savait encore ou tout cela allait les mener , et les deux personnages non plus ne le savait pas le moindrement. Mais ils espéraient au moin que tout allait se régler. Car maintenant , il y en a marre pour la demoiselle ces répliques. Et il y en a à perdre pour le jeune homme.

    Lorenzo qui avait pour manie de lui sortir des répliques blessantes , ne changerait jamais cette manie qui le fesait sentir supérieur. Mais pourtant, il n'en avait pas besoin car il se sentait déjà assez beau dans sa petite tête. Pour lui tout était parfait. Et rendut à ce point , c'est catégoriquement trop. Si ces parents le voyaient en se moment il lui fairait une grande discusion sur le savoir vivre et sur comment traiter une femme. Il le savait bien que ces parents auraient raison, mais il ne voulait pas l'assumer. Maintenant il faisait ce qui lui chantait et rien d'autre. Il n'avait pas à se faire donner des ordres par personne et certainement pas par la demoiselle.

    Plus le temps avancait, plus Lorenzo ce sentait mal dans tout cela. Il trouvait cela dure de devoir lui dire des répliques sèches et il devait vraiment aller les chercher loin. Dans un certain chaque réplique le blessait en même temps car il voyait la peine dans les yeux de son ex copine. Il ne voulait pas la blesser autant, mais si il ne la blessait pas, il avait peur de tout. Qu'elle le guide , qu'elle le contrôle. Il savait qu'il pouvait lui faire confiance, mais pourtant une partie de lui demeurait dans l'inquiétude. Tout se qu'il désirait c'était de pouvoir rester avec elle et d'être heureux. Car après tout il mérite bien d'être heureux avec la jeune femme. Elle n'a pas a subir toute ces insultes, mais elle les subit. Ce qui blessa le jeune homme , blessait encore plus la jeune femme. Pourquoi devait-il toujours lui dire des répliques à faire pleurer ? Il ne pouvait pas être gentil avec elle ? Il ne savait même plus qui il était vraiment... Il était complètement mêler dans ces sentiments.

    Quand elle lui dit qu'il n'était pas parfait il ne répliqua rien. Plus aucune répliques ne put sortir de sa bouche et il ne savait pas pourquoi dans sa tête. Mais dans son coeur il le savait. La raison était que son coeur était tanné d'être blessé et de blesser une jeune femme qu'il aimait. Pourquoi torturer et faire du mal à une personne dont on est complètement fou ? C'est tout simplement ridicule la manière dont le brun agissait avec la bondinette. Il aurait pas tout simplement put lui dire qu'il l'aimait et ensuite faire la paix ? Non, c'était un peu plus compliquer. Il savait qu'elle attendait une réplique de sa part, alors il en profita un peu pour l'écouter et ne rien dure. Après tout si il voulait qu'elle le pardonne il fallait bien qu'il cesse ces stupides répliques. Il le ferait assurer. Mais pas tout de suite.

    Pour le jeux des petits surnom, Lorenzo en rie un coup. Il aimait bien l'appeller chérie car il trouvait que c'était un petit surnom très affectife. Il n'aurait put dire cela à une autre persone que sa petite blondinette. Ce surnom représentait pour lui , la beauté et surtout le petit coté mignon de la jeune femme. Elle n'était pas une gamine , et sur se point elle le croyait certainement à cause de lui. Elle avait eu des écarts de maturité, mais même lui en avait. Juste le fait de se conduire de cette manière avec elle en était un assez important.


    « Arrête ! » Il venait de dire cela d'une manière douce et calme. Il metta ces mains sur les épaules de la jeune femme pour qu'elle se calme un peu. Il était complètement tanné de ces insultes à la con. Ils ne pouvaient tout simplement pas se sauter dans les bras et arrêter ces enfantillages de la petite école ? Sinon sa se terminerait en ' Mon papa est plus fort que le tient !' et Lorenzo ne voulait pas que tout cela se rende jusqu'a cela. Car il est vrai que son père est assez fort , mais il n'y avait pas juste cela. « Joy , je veux qu'on arrête. Sa va nous menez à absolument rien tout cela. »

    Alors là , il fesait certainement 40 dégré de fièvre le petit. Car à parler de cette façon il devait y avoir quelque chose qui n'allait pas. Et certainement. Après qu'elle lui est tendit cette bague il ne put qu'être surpris et complètement déstabilisé. Il fut prit d'un grand vertige et fahit presque tombé au sol. Il tenait la bague dans sa main et ne savait plus du tout quoi dire. Il lui interdit donc de la lui redonner mais elle lui dit qu'elle était à lui. Son coeur venait de le lâcher et ne voulait pas se replacer. Présentement c'est comme si on lui avait donner deux ou même trois coup de poignard au ventre. Il se sentait tellement mal qu'il en avait la naussé. Il regarda la jeune femme et dut même levé un peu ces bras pour se tenir stable. Là , il était complètement sous le choc. Il venait de réalisé tout le mal qu'il lui avait fait. Il avait bien des remorts, mais quand tous monte d'un seul coup sans prévenir ou même cogner à la porte, sa fait tout un choc et un poid à supporter.

    « Laisse moi respirer deux minute làà ! J'ai complètement la naussé. »

    Après avoir dit cela il n'osa pas regarder la jeune femme mort de honte. C'est dont pourquoi il se redressa correctement et tenant bien la bague pensa à ce qu'il pourrait faire avec celle-ci. Mais bon , il lui expliqua ces premières intention pour lui donner. Elle eux l'air assez surprise de la révélation du jeune homme lui disant qu'il voulait en réalité qu'elle le fiance. Et la dessus il aurait été très content. Il trouvait trop tôt pour se marrier, mais se fiancer pour lui représentait une grande étape de leur vie. Ils se seraient rapprocher de plus en plus, et tout aurait été fabuleux. Mais ca ne fut pas se qui se produit à en voir les deux jeune gens.

    « Làà c'est moi qui devrait dire quoi. Je pensais que tu m'en voulais. J'était sûre que si je te disais que j'était complètement désolé tu ne me croirais pas le moindre du monde. Je suis désolé de t'avoir fait autant de peine. De t'avoir fait souffrir de cette façon. Mais j'avais trop peur, trop peur de ne pas être à la hauteur, de la ton " immaturité ". Je me sentais distant de toi , le pourquoi de " tu es trop distante " . Mais en fait , je t'aime de tout mon coeur. Je t'en prit reprend cette bague. Et si tu souhaite, tu peux la changer de main pour la mettre là ou cela voudra dire que tu m'appartient. »

    Le jeune homme prit le poignet gauche de la jeune femme et le retira la main de dedans sa poche pour ensuite glisser la petite anneau à son doigt. Celui avant le petit, et avant le majeur. Il la regarda ensuite gardant la main de celle-ci dans la sienne. Il entrecroisa ces doigts avec les siens , s'approchant doucement d'elle pour la coller et mettre la main de libre sur sa hanche et pour ensuite l'embrasser tendrement. Depuis le début il voulait faire cela. Et maintenant qu'il fesait cela, il se renda compte comment tout cela lui avait manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy S. Wilson
JoyI have habit to be malicious ; But so adorable .
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 27/03/2009
Age : 25

— So Egocentric
Spécialités choisies»: BLABLA CAUSE TOUJOURS !
Relationships»:
Citation»: L'AMOUR C'EST COMME LE LOTO, SI TU NE PRENDS PAS LE RISQUE DE JOUER, TU N'AS AUCUNE CHANCE DE GAGNER !

MessageSujet: Re: Pas aujourd'hui. [ Joy ]   Dim 12 Avr - 21:20

    Si on avait posé la question à Joy de savoir le comment sa relation aller se terminer réellement, il lui serait sans doute impossible de vous répondre . C'était d'abord très difficile à dire, puisque la blondinette ne comprenait pas elle-même ce qu'il se passait ces derniers jours . Habituellement, les couples qui décident de se séparer restent pourtant en bon terme pour certains et s'ignorant pour d'autres . Mais, pour les deux jeunes, il fallait encore que ce soit bien différent de tous les autres . Dès qu'ils se croisaient c'était pour se lancer des amas d'horreurs et se dire des choses qui malheureusement semble souvent dépassés les pensées . Cependant, le plus complexe dans toute l'histoire reste et restera Enzo . C'est le brun qui avait pris l'initiative de rompre avec l'adolescente, mais contre toute attente c'est lui qui ne cessa de s'acharner sur son dos, dès que l'occasion était présente . La môme n'a jamais été la petite amie parfaite, mais malgré tout elle n'était pas infidèle ni hypocrite avec lui, tout ce qui se devait d'être dit, l'était . Peut-être avait-elle été trop distante, ou tout au contraire, étouffante ? Comment le savoir lorsque la personne qui prend l'initiative de rompre ne vous dit pas ce qu'il manquait avec vous ? Joy n'avait pas eu le temps de se rattraper lors de cette première confrontation, non elle n'avait aucunement pu se justifier que Lawson lui avouait que quand sera prête, peut-être qu'ils pourraient discuter .

    Joy, n'était pas un ange on doit l'avouer . Ayant un fort répondant le plus souvent il était inadmissible pour elle de se laisser faire par qui que ce soit si ce n'est même par son propre frère . Son enthousiasme et toujours son petit sourire malicieux qui ne cessait d'orner son visage, ne laissant apparaitre de sa personnalité un petit air enfantin, mais en même temps affirmée . Malheureusement, Wilson ne répondait pas suffisamment au brun, n'osant pas dire quoi que ce soit qui serait susceptible encore une fois de tout faire partie de travers, plus que ça ne l'était déjà . Cependant, sa joie de vivre avait rapidement disparus pour laisser place à une médiocrité sans pareil . Le fait qu'il est décidé de la plaquer quelques jours après lui avoir offert cette bague avait eu le don de tuer complètement blondie qui même, avec son frère n'a pas fait preuve de sympathie . N'étant pas d'une nature à se laisser aller, sur le coup s'en était de trop . La gamine venait de perdre la personne qui pour elle représente son monde, avec qui elle aurait souhaité continuer un long chemin dans sa vie . Comment pouvait-il se permettre de lui dire " je t'aime ", alors qu'il était en train de lui dire qu'il ne voulait plus entendre parler d'elle et que ça en était fini pour eux à présent . C'était surtout cette réflexion qui eut le dont de plongé la môme dans l'incompréhension la plus totale .

    Plus d'une fois Joy aurait souhaitée avoir une discussion sérieuse avec son ex compagnon, mais à chaque fois c'était pareil, il l'agressait en lui balançant des paroles presque irrespectueuses, sachant que la gamine ne la jamais forcé à sortir avec elle . Il est vrai que plus d'une fois blondie s'imaginait tout simplement n'être qu'une gamine et déjà peu confiante de nature, rien ne s'est arrangé dès lors qu'Enzo lui a avoué qu'elle n'était qu'une gamine pour lui . Le pensait-il vraiment ? Bien que Wilson n'ai jamais rien dit . Nombreuses ont été les fois où elle ne souhaitait qu'une chose s'était se cacher pour sangloter en paix . Comment ce mec qui ne s'était pas gêné pour la plaquer quelques jours après lui avoir offert ce bijou, restait si important aux yeux de notre gamine ? Comment pouvait-elle se vanter d'aimer quelqu'un qui au contraire semble la détestait .

    Ainsi, face à lui à cet instant, Joy se s'entend dépourvu de tout . Bien quelle agissait calmement sur certains pour ses remarques se faisaient à son tour très agressives et à sa plus grande surprise le brun ne rétorqua rien . Blondie pensait qu'au contraire qu'il allait lui renvoyer 1000 fois pire, mais non, rien . Oui, cela eut l'effet de surprendre plus qu'autre chose la demoiselle qui s'imaginait déjà en train de rétorquer à nouveau, parce que son ex compagnon lui aurait renvoyer une réflexion à mettre dans un trou et ne plus en sortir . C'était si désolant de voir qu'on peut très vite craindre la personne qu'on a aimée pendant des mois, et par la même occasion pour laquelle on ressent toujours des sentiments qui ne s'affaiblissent pas, malgré le temps . Ainsi, l'adolescente se contenta de passer sa main sur son visage, se demandant comment l'un comme l'autre avait fait pour se retrouver à ce stade . Ainsi, l'étudiante fut d'autant plus surprise, quand ce dernier posa les deux mains sur ses épaules en lui demandant d'arrêter ces enfantillages, car cela ne les mène nulle part . Ouach, on aurait cru rêver et Joy, ne compris pas tout de suite si c'était bien la réalité, ou bien si y avait un problème quelque part . Depuis des jours, si c'était blondinette qui lui avait fait cette requête, il lui aurait sans doute sortit qu'elle n'était pas capable de tenir tête à quelqu'un etc . Mais, cette fois c'était sur blondie que le silence se faisait imposant, ne rétorquant rien, Joy observa le brun sans relâche, le regard qui ne mentait pas sur sa manière d'être littéralement perdue dans cette histoire .

    Ainsi, Joy venait d'insister pour qu'il garde cette bague, car elle lui annonça qui valait peut-être mieux que ce soit lui qui la récupère qu'elle . Cette dernière n'avait pas pour but de lui renvoyer le mal qui lui avait par ses reproches dans la figure . Tout ce que souhaitait l'adolescente c'était d'oublier tous ces souvenirs et rendre ce qui appartient à Enzo . Mais, malheureusement il semblait que blondie est frappée trop fort en une seule fois, sur ce coup-là, vu la réaction de l'étudiant lorsque Wilson lui avoua ne plus vouloir de cette bague, qui lui avait coûté la rupture, quelques temps plus tard .


    « J'suis désolé ! »

    Seul est unique phrase, voir mots qu'elle sorti depuis de longues minutes . Cette dernière ne savait plus comment réagir ni même comment regarder le jeune homme . Ne comprenant plus ce qui était en train de ce passé, blondie se doutait que recevoir un présent offert à quelqu'un, les jours précédent et qui vous revient n'était pas chose facile, surtout si vous tenez à la personne en question . Mais, l'air de rien ce diamant comporter tellement de souvenirs qu'il était impossible pour Wilson de se permettre de garder cette bague . Si le brun était certain de ne pas vouloir la reprendre à son tour, alors qu'il en fasse ce qu'il veut . Qu'il la jette dans l'eau, sur la route, qu'il la donne à n'importe qui . Mais, si la rupture était officielle entre les deux jeunes, alors ce bijou lui revenait . Jamais, la môme s'était senti aussi impuissante devant qui que ce soit depuis ce jour-là . D'un côté elle tentait de se persuader que tout était bien terminé puisque Enzo le désirait ainsi, mais d'un côté il y avait toujours cette appréhension de le revoir avec quelqu'un . Sachant que le brun a un physique plus qu'à son avantage, Joy ne pouvait empêcher le fait qu'il trouverait sans doute une personne plus digne d'être à ses côtés .

    Cependant, toutes les personnes de son entourage affirmaient toutes sans exceptions que Joy a toujours été incapable d'aimer quelqu'un à sa juste valeur, ainsi de garder un petit ami pour plus que quelques jours, mais quand ces personnes-là remarquèrent que Wilson fut de plus malheureuses lors de sa brusque rupture, c'était surtout de la surprise pour tout le monde qui s'en ressortit . Tout le monde dans sa propre famille, ou bien ses propres amis appréciaient le brun, même quand leur histoire venait de prendre fin . L'adolescente lui en voulait tellement, mais il était difficile de nier qu'elle l'aimait encore et toujours .

    Blondie, ne cessait d'observer avec insistance Enzo . C'est fou comment elle avait encore cette mauvaise habitue de le nommé de la sorte . Elle souriait, oui Joy ne pouvait s'en empêcher, mais ce sourire était bien différent de tous, il était navré . Navré de ne pas pouvoir comprendre et expliquer ce qu'il se passait à cet instant . Se retrouvant en face de son ex compagnon, s'en ne savoir quoi faire à part l'observer avec ce regard qui ne trompe pas sur ses pensées et son incompréhension la plus totale . Enfin la demoiselle allaient enfin se décider à bouger un peu ou bien reprendre la parole, mais n'en eut pas réellement le temps, puisque le brun repris à nouveau . Ça semblait si compliqué, tout semblait l'être et l'attitude de l'étudiant avait complètement changée que même l'adolescente ne le reconnaissait plus de ces derniers moments . Blondinette ne savait plus si elle devait sourire et lui avouait qu'elle ne savait plus où elle en était, ou bien si elle devait reprendre cette bague et récupérer Enzo, tant qu'elle en avait l'occasion .


    « Enzo, tu es pas sérieux quand tu dis ça ! »

    Wilson baissa alors la tête pendant quelques secondes et la releva en reposant son regard sur le brun, avec un léger sourire déjà plus positif, mais tout aussi incertain que les minutes précédentes . Si elle n'était pas sûre, ce n'était pas sur ses propres sentiments, mais sur les mots du jeune homme . Il avait l'air tellement sincère que Joy ne pouvait pas se permettre de perdre à nouveau, le mec qu'elle aime depuis déjà bien des mois, malgré les reproches et les conflits . Pourtant, l'adolescente était jeune, mais ça ne l'empêchait pas de comprendre tout ce qu'il y avait à comprendre . Se marier, cela ne lui avait jamais traversé l'esprit et ce n'est pas non plus dans ses intentions futurs, étant encore très jeune, le mariage seraient pourrir la vie de l'autre et vise versa .

    Finalement le plus inattendu pris place . Joy qui avait encore ses deux mains dans les deux poches de son jean ne rétorqua rien, elle semblait pensive, elle l'était tellement depuis que le jeune homme avait mis un terme à leur relation . Ainsi, cette dernière n'eut pas fini d'être surprise dès lors que le brun lui attrapa sa main, gauche pour lui placer la bague au doigt si on peut dire . Le bijou qu'elle voulait encore une fois lui rendre il y a quelques minutes . Cependant, blondie se contenta de se taire en observant le geste de main d'Enzo, avant que ce dernier ne l'embrasse, tout en posant par la suite sa main libre sur une des hanches de la demoiselle . La môme ne bougea d'ailleurs pas, pourquoi ? Puisque, c'était la seule chose qu'elle désirait avoir son petit ami à ses côtés, tout ce qui semblait la préoccuper, c'est de savoir si cette fois, le brun avait dans l'intention de recommencer son petit jeu, ou bien s'il était vraiment sérieux, quand il disait qu'il l'aimait .


    « Tu es si imprévisible . . . Tu as l'air de me détester et la je t'appartiens presque ! »

    Blondie observa longuement cette fameuse bague sans ne rien ajouter, et reporta son regard sur le brun . C'était fou de voir comment l'adolescente était capable de l'aimer, même elle était surprise de lui porter autant d'importance . Mais, malgré tout elle l'aimait . . .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo T. Lawson

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 26

— So Egocentric
Spécialités choisies»: Musique
Relationships»:
Citation»: «Miroir Miroir dit moi qui est le plus beau (a) » LORENZO

MessageSujet: Re: Pas aujourd'hui. [ Joy ]   Lun 13 Avr - 7:24


    Jamais de toute sa vie entière Lozenzo n'avait eu une dispute avec Parker. Mais depuis qu'il jouait on dure et blessait la jeune femme, son jeune frère lui geulait dessus en disant que les femmes ne sont pas des jouets. Et il avait aussi précisé que ce n'était pas pour faire des ones nights. Pourtant Lorenzo n'avait pas écouter le jeune homme et maintenant il continuait de faire souffrir la jeune blonde. Il n'avait pas écouter le frisé car celui racontait n'importe quoi, comme le fait que peut-être que sans le savoir dans son destin se serait la femme de ces enfants. Ca c'était l'autre jour à l'infirmerie ou Lorenzo c'était imaginé Parker en oncle en train de raconter à ces goss comment leur père c'était fouler un poignet et une cheville. Bien évidement, les Lawson avaient pensé àla jolie Joy. La pauvre fesait maintenant partie des fantasmes de Lorenzo sans même le savoir. C'était bizzare de se disputé en son jumeaux en quelques sortes. Car les deux frères sont très lié, pas seulement de sang , mais d'esprit. Pour eux ces disputes sont anormal.

    L'inquiétude pour le brun n'était pas qu'il lancait des répliques sanglantes à la jeune femme, mais de savoir qu'a l'intérieur elle souffrait. C'était complètement inhumain de se comporté de la sorte avec son ex petite amie. Jamais elle ne lui aurait fait cela , et pourtant , lui , le fesait bien. Parfois dans sa tête , Lawson n'est pas très intelligent pour cela. Et d'ailleurs il n'était tout simplement pas intelligent sauf à l'école. Ces réflexions , toujours déplacé ou encore tout simplement méchante. Jamais le jeune homme n'avait pensé au conséquence de tout cela. Et d'ailleus il s'en foutait pas mal. C'était comme si son rôle , était devenut la réalité, pour le malheur de ces proches et amis. Le jeune homme commencait à effrayer tout le monde avec son caractère un peu trop méchant et surtout baveur.

    Le jeune homme ne savait plus comment il devait réagir fasse à elle. Il ne savait plus si il devait lui parler méchament ou bien lui parler doucement. Souvement le coté méchant tronait le tout. Et ce, la jeune blonde ne pouvait pas avoir le droit à son point là dessus. Seule Lorenzo était responsable de ces dires. Il devait donc assumer les conséquences de ces pauvres paroles. Et parfois cela menait à être oubliger d'endurer Jou crier sur par dessus lui. Celle-là avait le don de le rendre vraiment frustré. Mais elle avait aussi le don de le faire l'aimer encore plus avec sa beauté et sa belle voix. Le tempérament des deux jeunes gens , changeait toujours. Et pour le garçon surtout. La jeune femme , elle , ne s'énervait que quand le garçon aussi s'énervait. Le duo parfait.

    Il ne répondait pas à ce que la jeune femme venait de dire. Il n'avait plus rien à dire. Oui, elle l'avait complètement mit sous réflexion et l'avait en même temps boucher. Jamais de sa vie entière Lorenzo c'était fait bouché par une fille, et la jeune femme n'allait pas être la première sans qu'il ne le veuille. Mais malheureusement il était trop tard pour répondre. Car ça ferait réfléchie et il se ferait passé pour un grand idiot, ce qu'il n'aimait forcément pas. Personne n'aime cela d'ailleurs.

    Aussitôt qu'elle parla il la regarda, et il était complètement sous le choc après cette bague. Jamais il n'avait ressentit ce sentiment de vide dans son coeur et jamais que celui-ci l'avait laché. Il fut complètement paniqué de voir que la jeune femme ne voulait plus de se passé heureux, ne voulait plus de lui et de sa bague. Pourtant , la petite anneau était magnifique et avait même un petit diamant blanc. Comment ne pas réssisté ? Bien évidement elle ne voulait pas croire que cette bague à presque servie à des fins de fiancaille.

    « Je ... Je t'aime...»

    Il souria en regardant la bague. Il la mit sur le doigt de la jeune pour après aller l'embrasser. Un sentiment de bonheur et vainceur reigna dans le coeur du jeune homme. Il se sentait bien plus beau et bien plus merveilleux en mode gentil. Chaque moment qu'il touchait au lèvres de la douce , c'était un pure moment de bonheur. Il l'aimait et enfin il pouvait lui prouver. De cette façon tout le monde serait heureux dans cette situation. Le jeune homme était tellement bien collé contre elle , qu'il ne voulut pas du tout se retirer. C'était comme si cela fesait 3 longues année qu'il ne l'avait pas collé et embrasser tendrement. Plus jamais il ne lui dirait de sotices par la tête, plus jamais. Maintenant il savait , ou presque, tout ce qu'elle avait put resentir fasse à son caractère prétentieux, qui ne pense qu'a lui. Le jeune homme fut déjà content qu'elle ne le repousse pas, elle aurait bien put , mais non. C'est donc en se dégageant un peu d'elle qu'il la regarda avec un léger sourire de bonheur. Maintenant la naussé était complètement partie.

    L'amour est une chose importante, mais le respect des autres en est une d'aussi importante. Lorenzo comprenait maintenant comment il avait été méchant avec elle et le regrettait tout l'or du monde. Mais dans un certain sens, la vie pour lui était rendu de plus en plus dure. Car son frère lui montait la tête avec les amourettes. Parker avait une petite amie, et le fait de vous dire que celui-ci n'arrêtent pas de s'en vanter fit en sorte que le brun se rappela soudainement le nom de Mystery. Ah non fallait que sa lui arrive là maintenant.

    « Mais bien sûre que oui. Tu crois vraiment que je te dirais cela pour te faire encore plus de peine. Si j'aurait voulu te faire de la peine j'aurai tout simplement dit que t'avait un gros bouton sur le nez. Mais , t'en a pas. Tu est tout simplement magnifique. »

    Ouais ouais, alors en parlant d'amourette, le jeune homme venait de prouver qu'il ne s'en foutait peut-être pas tant que sa. Puisque maintenant il la regardait avec un petit sourire malicieux et fière de lui. Il avait de quoi être fier maintenant , il sortait avec une fille cannon et l'avait demander en fiancaille. À moins qu'elle est prit cela pour une déclaration de mariage. Làà il n'aurait pas d'objection non plus. Tout ce qu'il voulait était de passer le reste des moments heureux de sa vie avec la jeune demoiselle, pour le moment présent en tout cas. Demain est un autre jour pour tout le monde. Pour lui et Joy se serait peut être heureux. Le retour du ocuple allait certainemet faire chaser.

    « Hummmm, j'aime quand tu dit que tu m'appartient. Mais dans un sens , je t'appartient aussi. Je trouve caa bien amusant moi. »

    Il redéposa un baiser sur les lèvres de la demoiselle. Il l'aimait de tout son coeur et il espérait qu'elle aussi l'aimait. Mais bien sûre puisque pas plus tard qu'il y a quelques minutes elle lui avait dit qu'elle l'aimait. A cet idiot de Lorenzo! Quand il s'y met il n'y a vraiment rien à faire. Il attendit donc une réacton de la belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy S. Wilson
JoyI have habit to be malicious ; But so adorable .
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 27/03/2009
Age : 25

— So Egocentric
Spécialités choisies»: BLABLA CAUSE TOUJOURS !
Relationships»:
Citation»: L'AMOUR C'EST COMME LE LOTO, SI TU NE PRENDS PAS LE RISQUE DE JOUER, TU N'AS AUCUNE CHANCE DE GAGNER !

MessageSujet: Re: Pas aujourd'hui. [ Joy ]   Mar 14 Avr - 4:50

    Ouach . Joy était arrivée dans ces rues, le visage neutre, mais peu souriant . Le regard perdu, et un moral plus que médiocre . Et finalement elle en ressortirait comblait . L'adolescente avait tentée tant bien que mal de s'imaginer le quotidien sans le brun, se reconstruire malgré les multiples affrontement qu'ils n'avaient pas lieux d'être . Se convaincre de ne plus l'aimait, de ne plus rien ressentir à son égard qu'un simple sentiment de dégout à son tour face à son attitude . Mais, même cette sensation ne parvenait pas à faire surface et la gamine se condamner de jour en jour à menait une vie pénible sans Enzo . L'adolescente a toujours été la première à critiquer les gens qui disent vivre un compte de fée, en compagnie de leur âme soeur, ne s'étant jamais imaginé à leur place . Malheureusement, tout son foutage de gueule lui retomba dessus, lui prouvant qu'elle aussi, était bien capable de s'accrocher et d'aimer à son tour . Cependant, Wilson ne s'était pas préparée à souffrir autant pour une seule personne . Enzo, avait beau être arrogant et prétentieux, Joy n'avait pas prévu une seule seconde que son quotidien était devenu dépendant du sien . La môme n'avait cessée d'accumuler les erreurs et les conneries pas sans conséquence, depuis que le brun avait décidé de mettre un terme à leur histoire . Son frère avait beau essayé de la re cadrer, ça ne durait jamais, ainsi blondie ne faisait que se ronger par toute sa culpabilité d'avoir perdu par sa faute la personne qui prenait plus d'importance chaque jour . Son entourage avait beau lui dire de ne pas s'inquiéter il y avait rien à faire pour calmer la demoiselle, qui n'écouta rien et personne .

    Pourtant, on ne peut pas échapper à certaines choses, et dans son malheur blondie n'avait pas pu esquiver la foudre de son ex compagnon . Puisque le fait de l'avoir plaqué dans la plus grande confusion, il fallait qu'il s'en prenne-à-elle . Lui reprochant son immaturité et lui avouant qu'il était presque dégouté d'être sorti avec une gamine telle qu'elle . Bien sûr, cela blessa la gamine qui malgré tout en finissait habitué, mais chaque jour, ses mots semblaient dépasser les pensées du brun qui cependant, était très sûr de lui, ce qui faisait beaucoup plus mal à Joy, encore . Il leur était déjà arrivée de se chamaillé quelques fois comme tous les couples normaux, mais l'adolescente s'était aperçue que lorsqu'Enzo mis un terme à leur relation, il était cette fois très sérieux, et rien que de se souvenir de cette scène bien triste, blondie abandonnerait tout . Le plus difficile ce n'était pas réellement le moment présent, mais surtout les souvenirs qui refaisaient surfaces les uns derrières les autres . Wilson avait été surprise, que ces mots étaient tellement confus, n'arrivant même pas à s'exprimer face à l'étudiant qui l'avait tout d'un coup intimidé .

    . . . . . . . . .


    Blondie n'a pas pour habitude de perdre facilement son calme, mais dès lors qu'elle le perd c'est souvent dû à une trop forte pression ou bien à une situation qu'elle n'arrive pas à gérer comme il l'aurait fallu . C'est d'ailleurs pour cette raison que face à Enzo, l'adolescente avait eu du mal à contenir ses nerfs tentant tant bien que mal de se taire et prenant soin de ne pas aller trop loin à son tour dans ses paroles . Pourquoi fallait-il toujours que ce soit aussi compliqué ? Joy se le demandait, mais malheureusement aucun des deux n'avaient la réponse, eux étaient plutôt du genre à se faire mal pour se faire réagir . Le brun avec les mots et blondie avec cette fameuse bague . Cependant, chez la miss ça, n'avait pas été son but . Pas assez d'amertume pour pourvoir blesser comme elle le peut ce dernier, trop attacher pour faire souffrir sans s'en vouloir par la suite .


    « Je t'aime aussi ! »

    C'était peu mais, ça disait déjà tout . C'est vrai au départ blondie eu du mal à croire en ce que lui disait ce denier, mais peut-être qu'il serait justement temps de lui refaire plus confiance . Finalement, son regard se posa sur la bague que ce dernier venait de lui remettre alors, qu'il y a encore quelques minutes, la môme avait désirée la lui rendre . Joy reporta son regard l'étudiante qui finalement revint l'embrasser les quelques secondes qui suivirent tout en gardant sa main dans celle d'Enzo d'une manière à lui faire comprendre qu'à présent il ne devait plus partir, lui faire entendre que la môme avait peur qu'une nouvelle fois encore il décide de rompre et pour de bon . Son regard se releva finalement du bijou pour se reporter lentement vers le visage de Lawson . Il était si capital pour elle et son bon vivre, pour son moral et sa sociabilité avec les gens . S'il était près d'elle tout se voulait comme positif, quand il était loin tout aller de travers pour la miss qui ne pouvait être autrement que très exécrable . Puis, le brun rétorqua à nouveau une phrase avec lequel Joy se contenta de sourire en guise de réponse .

    Quand Enzo, se décidait finalement à se dégager de blondie, cette dernière resserra son emprise de sur la main du brun, comme si elle avait une crainte qui ne s'en aille la laissant seule à nouveau . Cependant, le jeune homme refit une autre réflexion qui amusait beaucoup l'adolescente quelque part et malgré tout, c'était vrai ce qu'il était en train de dire . Le brun appartient à présent à nouveau à Wilson et pour rien au monde, la gamine ne laisserait une autre fille s'approchait de son petit ami . La seule qui était assez téméraire pour pouvoir se permettre de faire cette chose, devrait être aussi suicidaire, car Joy ne ferait preuve d'aucune sympathie .


    « Tu m'appartiens plus que ce que je t'appartiens ! »

    Ainsi, ce dernier vint la ré embrasser à nouveau et Joy partie ce caler dans les bras du jeune homme le plus innocemment du monde ne lâchant pas pour autant la main de ce dernier . Wilson était tellement sûre de ses sentiments que ce n'était pas une chose avec lequel elle plaisantait . Son petit ami lui appartenait, il n'est à personne d'autre qu'à elle, et cela se faisait notamment ressentir dans son comportement . Sa manière de venir se calmer contre lui et de serrer sa main, laissait sous-entendre psychologiquement que blondie avait peur de le perdre à nouveau, et que c'était à ses côtés qu'elle se sentait en sécurité et non auprès de qui que ce soit d'autre . C'était désolant, de voir à quel point une môme de 18 ans, lui était dépendante, bien qu'elle souhaite le nié, blondie les bien évidemment . En toute honnêteté cette dernière n'avait pas penser une seule seconde qu'elle s'accrocherait aussi facilement au brun, au tout départ de leur relation .

    Puis, il y avait cette bague . Ce bijou . Que représentait-il à ce moment, alors que pendant des jours il ne signifiait plus que de simples souvenirs ? Joy était absolument inapte à répondre à cette question qui demande réflexion disons . Non, blondie n'avait pas pris ça, pour une demande en mariage, elle n'était pas stupide à ce point . La gamine est très jeune et ce n'est encore qu'une enfant, malgré son âge qui prouve que c'est à elle de décidait et prendre les décisions, qui la concerne . Le mariage comme elle le disait si bien avait tendance à pourrir la vie des deux personnes dans le couple, c'est vrai chacun son avis, mais depuis sa plus tendre enfance, bizarrement cela n'a jamais fait rêver blondie . L'adolescente, resta caler dans les bras d'Enzo dans un profond silence, elle l'aimait, il y avait rien à rajouter à présent . C'était lui et personne d'autre, et Joy en était certaine .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenzo T. Lawson

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 26

— So Egocentric
Spécialités choisies»: Musique
Relationships»:
Citation»: «Miroir Miroir dit moi qui est le plus beau (a) » LORENZO

MessageSujet: Re: Pas aujourd'hui. [ Joy ]   Mar 21 Avr - 3:23


    Pourquoi faire se duel entre les deux. Ça il fallait le demander à Lawson. Pour savoir comment il marche il faut rentrer dans sa tête. Et bien creux. Pourtant le jeune homme est parfois très facile à comprendre. Mais en se moment, même ces parents ne sauraient pas comprendre se que le jeune homme fait en se moment. Lorenzo est une jeune homme très confus qui ne sais pas par ou allez dans les deux voix. Une le mène à rester avec se petit duel avec la jeune blonde , mais l'autre lui dit qu'il doit aller avec elle et se précipité dans ces bras. En se moment il aurait qu'une envie, fuire ces pensés et ces voix pour de bons. C'était comme si il y avait un ange et un diable, mais il ne savait pas lequel était de quelle côté. Donc c'est se qui complique la tâche. Il voulait l'ange mais ne savait vraiment mais vraiment pas ou il se trouvait. Donc il opta pour la réconsiliation.

    Le jeune homme était ici pour prendre des photos pour ces parents et voilà qu'il se retrouvait devant son ex petite amie. Ce n'est pas qu'il ne l'aime pas , en faite il ne l'aime pas vraiment , selon ce qu'elle croit, mais ce n'était pas le moment de devoir sortir des répliques à tout cassé. Il n'en avait pas le moindre temps et le moindre envie de devoir prendre son énergie pour cela. Mais malgré lui elle lui parla, car il arriva en plein devant elle ne bougeant plus après. Il dut donc se résoudre à dire des méchansité que , encore une fois, cela ne lui tentait point. Il soupirait à chaque fin de phrases et semblait écoeurer d'être là. Et il avait bien raison de l'être. À quoi cela servait de dépensé de l'énergie à haïr quelqu'un qu'il devrait au contraire aimé à un tel point ? À quoi cela sert de devoir sortir des répliques que nul les deux jeunes on besoin ou envie de se dire ? Pourquoi ils devaient se sentir exaspéré à un tel point à ces jeux de gamins ? Ce n'était pas la blonde qui était l'immature présentement , mais bien le brun qui avait commencer ces petits jeux d'enfantillage , en lui lançant des stupidités dans l'espoir de la blessé , se qui marchait évidement sinon il n'aurait certainement pas continué. En se moment on se pose bien des questions...

    .....................

    C'est donc sur la théorie de la famille et des importances des proches que Lorenzo réalisa qu'il devait bien faire la paix avec elle. Se rappelant de très jeune , quand son frère Parker avait à peine quatre ans. Sa mère lui répétait que même si il ne le voulait pas , le brun devrait endurer le fait qu'il avait un frère et que comme ils ne sont pas seulement liées de sang, ils sont avant tout des frères qui devrait s'aimer au lieux de s'haïr. Depuis , les deux Lawson ont trouvés une belle complicité. Même si quelques fois comment tout frère ou soeur , ils leur arrivent quelques petites disputes fraternelle. Mais bon , c'est tout à fait normal. C'est donc en se bassant à cette histoire que le jeune homme pensais, pensais à son histoire avec Joy. Il devait faire la même chose qu'avec Parker. Même si ils ne sont pas liées de sang, même si elle est une fille , donc de sexe opposé, et même si quand il la regarde il éprouve un certain dégout , un dégout envers lui et non envers elle.

    « C'est quand on s'éloigne d'une personne qu'on réalise à quel point on l'aime.»

    Oui et Lorenzo avait belle et bien raison. Car pour lui se fut le plus dure du monde se séparé d'elle. Au début il pensait qu'il pourrait en être capable, mais au fur et à mesure du temps, il s'en est ennuyer. Et c'est bien vrai qu'il l'aime encore plus qu'avant. Avec ces déclarations au eaux de roses, il avait quelque choses se soucier pour les milles années qui vont suivre. Lorenzo qui changeait soudainement pour devenir un jeune homme gentil, il y a de quoi se soucier. Finalement cela termina comme dans tous les films d'amour par un baiser et par des je t'aime. Il y a en assez des films ! Non mais le jeune homme voulait vraiment qu'elle se sentent comme une princesse. Et puis après il a bien le droit après tout ce qu'il lui a fait endurer , la blonde à bien le droit de se faire gâter un peu.

    Finalement il était avec elle bien comme tout. Lui donnant des baiser. Il la regarda regarder la fameuse bague. Il fut très content que celle-ci lui sourie à sa réponse car cela lui donna le don d'être soulager. Il ne lui répondit pas car elle ne fit qu'un sourire. Rien à répondre à caa. Il ne fit que lui faire un doux et tendre sourire. Pour s'en suivre elle l'embrassa, il prolongea donc gardant la mains de la jeune femme dans la sienne. Il remarqua par conséquent qu'elle mettait une pression de sorte que si Lorenzo vourdrait partir elle allait l'en empêcher. Se qui ne déplut pas au brun , car cela confirma qu'elle l'aimait réellement et qu'elle ne voulait pas que tout cela recommence pour faire du mal au deux jeune gens. Le jeune brun non plus ne voulait pas revivre se genre de situation très désagréable.

    « Ah oui ? Humm , sa me plait bien dans se cas.

    Il souria de plus belle. Il aimait bien se faire dire qu'il appartenait à quelqu'un. C'était comme si elle venait de dire que c'est elle qui menait le couple, mais tout le monde sais bien que c'est le garçon. Comme en danse. Se n'est pas la fille qui décide mais le gars. Mais bon, entre Lorenzo & Joy , il y avait un certain lien qui faisait qu'ils pouvaient facilement se comprendre, heureusement. Celle ci colla le jeune homme, tout se qu'il fit fut de la coller encore plus , la serrant contre lui. Il ne voulait plus jamais être loin d'elle , il ne voulait pas que tout se qu'il avait subit se reproduise. Il ne voulait que des bons moment avec elle dans le futur. Il imaginait presque déjà voir les étudiants de l'école se pouser parce que les deux tourteraux avaient décidés de marcher main dans la main. Tout se que Lorenzo voulait , c'était le bonheur d'être avec elle. C'est bien sûre qu'il y aurait des mauvais moments, mais ceux d'après serait certainement possitif.

    Contrairement à Joy , Lorenzo à souvent pensé au mariage. Comme ces parents souhaite à tout prix qu'il se marie, le jeune homme a bien dut s'y faire. Et quand il a vut un mariage , il c'est imaginé le bonheur que les deux personnes pouvaient bien ressentir lors de cette cérémonie ou rien ne pourrait les séparés, ou ce serait officiel qu'ils seraient ensemble pour toujours, et ou tout le monde pourraient en témoigner. Lorenzo trouvait que c'était un beau moment. Bien sûre il prendrait l'opignon de la jeune femme. Mais elle devrait comprendre que pour le brun ,c'est un rêve de fous pour lui le mariage. Se serait son rêve le plus fou , caa c'est bien vrai. Et puis ce qu'il venait de faire n'était pas tellement une demande officiel. Ils étaient trop jeunes saa aussi c'était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas aujourd'hui. [ Joy ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas aujourd'hui. [ Joy ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colons d'hier, Bienfaiteurs d'aujourd'hui
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Femme d'hier et d'aujourd'hui...
» Bijoux d'hier, bijoux d'aujourd'hui...
» Quoi de neuf aujourd'hui ?...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: London City } :: « London City » :: les rues-
Sauter vers: